Tags
Tags
07.03.2013

Déjà 70 années que le Petit Prince a vu le jour. Le 6 avril 1943, l’éditeur américain Reynal & Hicock publie ce que certains voient comme le chef-d’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry. La France, Les Etats-Unis, l’Espagne, le Brésil vont fêter l’heureux évènement tout au long de l’année !

Conférence, spectacles, expositions, rétrospectives cinématographiques et avant-premières sont au programme. Pour connaître tous les évènements, rendez-vous dans l’agenda, qui sera remis à jour régulièrement.

13.03.2013

La Belle Histoire du Petit Prince est une édition anniversaire. En plus du texte intégral, ce beau livre propose un dossier consacré à l’aventure éditoriale du Petit Prince à travers des documents inédits, des dessins autographes et de nombreux témoignages concernant la genèse du Petit Prince. Le Petit Prince sera toujours contemporain, et c’est dans cet esprit que des artistes et écrivains d’aujourd’hui, tels Philippe Delerme, Pef, Joann Sfar, Philippe Forest ou encore Mark Osborn, lui rendent hommage.

09.04.2013 - 16.04.2013

Plusieurs amis du Petit Prince ont uni leurs efforts pour mettre sur pied une exposition qui aura lieu du 9 avril au 16 avril à l’Hôtel de la Salle. Les autres amis du Petit Prince pourront y découvrir 70 dessins et manuscrits de Saint-Exupéry, ainsi que quelques objets personnels, répartis sur plus de 150 m².

Jean-Pierre Guéno et la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse vous invitent à découvrir les 12 panneaux issus du livre La Terre en héritage.
En cette année d’anniversaire la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse a choisi de faire un cadeau exceptionnel aux non voyants : par des procédés spécifiques, ceux-ci auront la possibilité de se faire une idée des dessins originaux du Petit Prince. Le texte en braille et en gros caractères sera accompagné des aquarelles de l’auteur transcrites en relief. Un pari aussi généreux qu’audacieux, qui aurait sans doute plu à l’auteur du Petit Prince.

Hotel de La Salle - rue Gaston Gallimard.
Sur invitation

25.04.2013

Ecrivain, Philipe Forest qui a déjà revisité le mythe de Peter Pan dans son livre L’Enfant éternel (1997) évoque Saint-Exupéry dans Le Siècle des nuages (2010) – deux personnages emblématiques, qui se ressemblent beaucoup et qui ont connu le succès aux Etats-Unis.

L’américain Frohman a produit à Broadway et à Londres l’histoire imaginée par J.M. Barrie. Philippe Forest abordera les similitudes entre les deux personnages à l’occasion d’une conférence à l’université Columbia, plus exactement à la Maison Française (le plus vieil édifice du campus).
Les spectateurs pourront découvrir un montage cinématographique regroupant un extrait de la comédie musicale de Stanley Donen Le Petit Prince, une séquence de l’adaptation pour le cinéma du même texte réalisée par le lithuanien Arünas Zebriünas et un document des archive de l’INA où l’on voir Gérard Philipe lire des extraits de ce texte mythique. Enfin une table ronde sera organisée en compagnie d’Alban Cerisier – éditeur et spécialiste d’Antoine de Saint-Exupéry, Stacy Schiff – le biographe américain d’Antoine de Saint-Exupéry – et du même Philipe Forest.
Evènement le 25 avril 2013, à 18h30, à la Maison Française de l’Université Columbia.
Maison française de l’Université Columbia

French Institue Alliance Française (FI:AF)
Lundi 29 avril à 20h.
22 East 60th Street – Between Park & Madison Ave – New York – NY 10022

01.10.2013

Il existe plusieurs états – manuscrits, dactylographiés ou imprimés – du texte du Petit Prince, témoignant des différentes étapes de son élaboration. Antoine de Saint-Exupéry, exilé aux États-Unis quelques mois après la débâcle française de mai-juin 1940, s’est beaucoup investi dans la composition de cet album singulier, qu’il a voulu à son image et d’universelle portée, et dont la première édition a paru le 6 avril 1943 à New York. Le manuscrit original et les dessins préparatoires que Saint-Exupéry avait confiés à son amie Silvia Hamilton sont aujourd’hui conservés par The Morgan Library & Museum, à Manhattan. Ils sont, pour la première fois, reproduits à l’identique et en intégralité.

Le manuscrit autographe du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, conservé par The Morgan Library & Museum à New York (Manhattan), a été acquis par cet établissement en 1968. Son ancien propriétaire était Mme Silvia Hamilton-Reinhardt, qui s’était liée à Saint-Exupéry lors de son séjour aux États-Unis pendant la guerre. L’écrivain lui avait offert ces précieux feuillets le jour de son départ pour l’Afrique du Nord au printemps 1943, quelques jours après la sortie des presses de l’édition originale du Petit Prince, parue simultanément en langues française et anglaise chez Reynal & Hitchcock.
 

Ce manuscrit est constitué de 141 feuillets de texte (280 × 215 mm.), écrits à l’encre et au crayon sur « onionskin paper » (pelure d’oignon), papier souvent utilisé par Saint-Exupéry. Il est complété d’un ensemble de 35 feuillets de dessins préparatoires de l’auteur, également offerts à Silvia Hamilton. L'ensemble apporte de précieux enseignements sur la construction d’ensemble du Petit Prince.

La lecture du manuscrit montre par exemple que les célèbres formules où se concentre l’essentiel de l’esprit et de la poésie du Petit Prince n’ont pas toutes été de premier jet. Ainsi le « S’il vous plaît, dessine-moi un mouton » n’a d’abord été que « Dessine-moi un mouton », la marque de politesse venant s’ajouter ultérieurement dans l’interligne [f. 3]. De même, « J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement » vint après « Mais seulement j’étais bien seul ». Enfin, le secret du renard (« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux ») succéda à « Ce qui est le plus important c’est ce qui ne se voit pas » [f. 79] : une formule bien trop banale pour ce qui est probablement la grande révélation du récit.
 

Publié pour la première fois en octobre 2013, le fac-similé de cet exceptionnel manuscrit est accompagné des illustrations qui y étaient jointes et, en fin de volume, de la transcription intégrale. Le manuscrit original sera également présenté au public du 24 janvier au 27 avril 2014, dans le cadre d'une très belle exposition organisée par The Morgan Library & Museum de New York autour de l'histoire américaine du Petit Prince : l'institution new-yorkaise y présente vingt-cinq feuillets portant de multiples corrections, les quarante-trois dessins originaux des premières versions de l'ouvrage ainsi que des éditions rares, des lettres et des photographies témoignant de la vie new-yorkaise de l’auteur.

 

Lire l’article sur l’exposition à The Morgan Library & Museum de New York
Source : www.gallimard.fr
 

© Éditions Gallimard pour les textes.

24.01.2014 - 27.04.2014

Le manuscrit du Petit Prince ainsi que les dessins originaux des premières versions de l'ouvrage sont présentés à New York du 24 janvier au 27 avril 2014, dans le cadre d'une exposition organisée par The Morgan Library & Museum autour de l'histoire américaine de l'œuvre d'Antoine de Saint-Exupéry. 

The Morgan Library & Museum de New York consacre une très belle exposition à l'histoire américaine du Petit Prince, écrit en 1942 par Antoine de Saint-Exupéry alors en exil et publié pour la première fois par l'éditeur américain Reynal et Hitchcock, le 6 avril 1943. L'institution new-yorkaise, qui a acquis le manuscrit en 1968, présente au public du 24 janvier au 27 avril 2014 vingt-cinq feuillets portant de multiples corrections, les quarante-trois dessins originaux des premières versions de l'ouvrage ainsi que des éditions rares, des lettres et des photographies témoignant de la vie new-yorkaise de l’auteur.
« Cette exposition nous permet de prendre du recul et de voir le moment même de la création de l’œuvre, d’assister au travail d’Antoine de Saint-Exupéry à New-York. Nous le voyons lutter et se débattre avec l’énormité des événements qui impactent la France à cette époque, tandis qu’il essaye de se concentrer pour finir un conte, aussi magique aujourd’hui qu’il y a 70 ans. »
William M. Griswold, Directeur de The Morgan Library & Museum
 

The Morgan Library & Museum. 225 Madison Avenue — New York, NY 10016-3405
Du mardi au jeudi, de 10h30 à 17h ; le vendredi, de 10h30 à 21h ; le samedi de 10h à 18h ; et le dimanche de 11h à 18h.
 

Autour de l'exposition

Lecture                                                                          

Le 25 février à 18h30 : « The Little Prince and the Big War »
 

Discussions

Le 11 mars à 18h30 : « Saint-Exupéry in New York : A Conversation with Stacy Schiff »

Le 22 avril à 18h30 : « The Pilot and the Little Prince : A Conversation with Peter Sís »
 

Films

7 février, à 19h : Only Angels Have Wings

14 mars, 19h : The Little Prince
 

Gallery Talks

 21 février, à 18h30 : The Little Prince : A New York Story

1er mars, à 15h : Le Petit Prince : une histoire new-yorkaise (en français)

11 mars, à 18h30 : Saint-Exupéry in New York: A Conversation with Stacy Schiff
 

Family Program

 27 avril, de 14h à 17h : Spring Family Fair

Téléchargez le programme en cliquant ici

 

Pour en savoir plus :
www.themorgan.org
www.creerdesliens.com


10.06.2014 - 17.06.2014


L’ENAC Toulouse propose de redécouvrir l’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry à travers une semaine riche en évènements. L'homme, le pilote et l'écrivain seront mis en lumière, mais aussi une facette moins connue de sa foisonnante carrière : celle d'inventeur passionné, avide d’imaginer l’aviation de demain.

C’est donc une semaine résolument tournée vers l’avenir que propose l’ENAC, permettant une réflexion de fond sur l’innovation, ses processus, et sur la manière dont l’Ecole et les acteurs de l’aéronautique doivent s’y inscrire.
Une exposition permanente ludique, avec simulateurs de vols en Laté 28 au dessus des Andes, maquettes, brevets originaux et effets personnels de Saint-Exupéry...
Des conférences et une table ronde autour de l'innovation aéronautique (animée par Michel Polacco), du dépôt de brevets (avec Agnès Paillard), du quartier Montaudran Aerospace, de la vie de Saint-Exupéry...


 



Le Défi Saint Exupéry - ALTEN

Dans le cadre d’un projet pédagogique organisé sous forme de concours et dirigé par des instructeurs et intervenants professionnels, nos élèves les plus passionnés sont partis sur les traces d’un Saint-Exupéry inventeur. Ils ont relevé le défi de faire partager avec le grand public les grands principes qui régissent 5 brevets déposés par Saint-Exupéry de son vivant. Les projets pourront prendre diverses formes, qu’il s’agisse de maquettes animées, de supports numériques
interactifs... L’équipe gagnante sera récompensée d’un prix de 1 000 euros. Créativité, ingéniosité et compétences en gestion de projet seront décisif pour se voir remettre un prix des mains de François d’Agay.
 

Un évènement unique durant lequel l’ENAC ouvrira ses portes au public, y compris le samedi 14 juin.


 

Plus d'informations :

http://www.enac.fr/

14.06.2014

La Villa Ocampo accueillera samedi 14 juin le Concert Lecture « Cher Jean Renoir, je vous écris… », retraçant les conversations entre Antoine de Saint-Exupery et le plus grand cinéaste français des années 30, Jean Renoir. Sur des musiques de Bach, Soler, Mozart, Chopin, Mussorgsky, Satie, Granados, Milhaud, Messiaen, Piazzolla et Guastavino, la pianiste Marcela Roggeri accompagne la lecture de l’actrice Marie-Christine Barrault dans un voyage dans le temps, racontant la rencontre entre Antoine de Saint-Exupery et Jean Renoir dans le bateau qui les a amené aux Etats Unis en 1940, et le projet cinématographique qu’ils avaient imaginé ensemble. Ce Concert Lecture est donné au profit de l’Association Vol de Nuit, association qui, depuis dix ans, aide les enfants défavorisés en Argentine selon l’esprit et l’idéal de l’écrivain-aviateur Antoine de Saint-Exupery.

Grâce au résultat de ces concerts et de toutes ces actions actuelles, Vol de Nuit/Vuelo Nocturno veut construire une crèche pour le Centre Communautaire « Todos Juntos » de Dique Luján.
La garde de 140 enfants de 0 à 6 ans s’effectue dans une pièce exigüe dont la capacité et le matériel d’accueil sont clairement insuffisants. Le but de ce projet est avant tout d’assurer le développement harmonieux de ces enfants et de permettre ainsi à leurs mères souvent encore adolescentes, d’assister à des ateliers d’alphabétisation ou de formation, d’apprendre à mieux s’occuper de leurs enfants (alimentation, éveil, éducation,…) ou de suivre une formation d’assistante maternelle officiellement reconnue et diplômante.


Plus d'informations :
http://www.villaocampo.org/web/content/ciclo-siete-noches-programacion
http://www.voldenuit-vuelonocturno.org

27.06.2014

Le 31 juillet 1944, après avoir décollé de Bastia Borgo aux commandes d’un Lockheed P-38 Lightning (type F5B), Antoine de Saint-Exupéry disparaissait en mer, à toute proximité de l’ilot de Riou, au retour d’un vol de reconnaissance sur les Alpes dans le secteur de Grenoble et Annecy. Quinze jours plus tard, le débarquement en Provence allait avoir lieu. Ce vol devait être sa dernière mission. Il venait d’avoir 44 ans.
 

A l’occasion des 70 ans de la disparition du commandant Antoine de Saint-Exupéry, une journée exceptionnelle, présidée par Monsieur Kader Arif, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, et le général d’armée aérienne Denis Mercier, chef d’État-major de l’armée de l’air (CEMAA), a été organisée en partenariat avec la Fondation, le vendredi 27 juin 2014, sur la Base aérienne 709 de Cognac (Charente).
 

C’est à la fois l’illustre écrivain, le combattant et l’aviateur de légende, Antoine de Saint-Exupéry, dont les aviateurs de la base aérienne de Cognac ont honoré la mémoire, tout en rappelant ses valeurs humanistes universelles qui continuent à inspirer aujourd’hui les hommes et les femmes de l’armée de l’air. « À l’occasion des 100 ans de faits d’armes aériens et des 80 ans de l’armée de l’air, je me réjouis qu’une journée soit entièrement consacrée au parcours de ce grand homme, a déclaré le secrétaire d’État. Sa mémoire vit aujourd’hui sur cette base 709 de Cognac. »


Ce vibrant hommage a également été l’occasion de célébrer le centenaire de l’escadrille SAL-33 « La Hache », à laquelle appartenait Saint-Ex et dont l’escadron de drones 1/33 « Belfort » est désormais le gardien des traditions, etd'honorer les anciens du 1/33 Belfort.

 

Un grand défilé militaire et des démonstrations aériennes spectaculaires ont été présentés, lors de cette journée d’hommage à cet aviateur de légende. Une sculpture dédiée à l’auteur de « Pilote de Guerre », signée par l’artiste Anilore Banon, a également été dévoilée, et deux expositions inédites, consacrées à Antoine de Saint-Exupéry, ont été inaugurées à Cognac.

 

Enfin, cette journée a mis à l’honneur la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la jeunesse. « Je tiens à saluer le travail remarquable réalisé par la Fondation en partenariat avec l’armée de l’air pour que survivent à ce grand aviateur ses grandes valeurs humaines », a souligné Monsieur Kader Arif.

 

Plus d'informations et de documents sur le site FASEJ.org en cliquant ici
 

Voir le reportage de TF1 au journal télévisé de 20h le 27 juin 2014

 

 

Crédits photo :

01- François d’Agay, neveu et filleul d’A. de Saint-Exupéry, inaugure sur la base de Cognac l’oeuvre d’Anilore Banon, avec Kader Arif et le Général Mercier. © Armée de l'Air
02- Les personnalités avec un groupe d’écoliers de Cognac et leurs professeurs devant le P-38 Lightning.
03- Le Lockheed P-38 Lightningescorté par un Rafale et un Mirage F1. © Alain Ernoult / Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse.

27.06.2014

Dans le cadre des commémoration des 70 ans de la disparition d’Antoine de Saint Exupéry, la sculpture « Les Ailes du Courage » d’Anilore Banon a été inaugurée le 27 juin 2014, à la base aérienne 709 de Cognac, en présence de Monsieur Kader Arif, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, et le Général d’Armée Aérienne Denis Mercier, chef d’État-major de l’armée de l’air (CEMAA) et des membres de la Famille Saint Exupéry – d’Agay.

Haute de 5 mètres, cette sculpture en aluminium brossé symbolise les Ailes de la Responsabilité et de la Fraternité portées par l’Aile du Sacrifice. Une inscription en braille et une citation issue de Pilote de Guerre (1942) d’Antoine de Saint Exupéry ornent l’une de ces ailes comme un chemin à suivre pour les futures générations :
 

« Chacun est seul responsable de tous »



Quelques mots sur l’artiste :
 

Anilore Banon est une artiste en mouvement.
De Paris, où elle a passé son enfance et où elle a fait ses études à l’université Paris Dauphine, elle part vivre et travaille à Los Angeles, à Milan et à New York. Elle voyage de l’Afrique du Sud au Pôle Nord et fait plusieurs longs séjours en Chine (dont elle a étudié la langue) notamment dans la province de Shandong et à Pékin. Elle participe à de nombreux échanges avec les artistes résidents de Pékin et a publié dans des revues italiennes sur la jeunesse chinoise sous Deng Xiao Ping.
Aujourd’hui, elle vit et travaille à Paris où elle a installé son atelier dans le 19è arrondissement.
Son travail artistique s’exprime à travers des œuvres monumentales (acier inox), des sculptures à taille humaine, des tableaux, des photographies et des bijoux.
Elle travaille sur différents matériaux : métaux, verre, altuglas et matériaux de nouvelles technologies et s’associe aux Sciences pour repousser les limites physique de l’Art.

« Sculpter c’est graver dans le cœur des hommes, le souffle d’un espoir infini »


Source : http://www.anilorebanon.com



Crédits photo : © Manuel Belleli
1- De gauche à droite : l'artiste Anilore Banon, Kader Arif, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, François d'Agay, neveu et filleul d'Antoine de Saint Exupéry et le Général d’Armée Aérienne Denis Mercier, chef d’État-major de l’armée de l’air (CEMAA), François d'Agay
2 - Passage du Lockheed P-38 Lightning au dessus de la Base Aérienne de Cognac
3 - Plaque accompagnant la sculpture "Les Ailes du Courage"
4 - Sculpture "Les Ailes du Courage" avec la citation "Chacun est seul responsable de tous"

 

 


 

31.07.2014 - 03.08.2014

Parmi les personnalités marquantes de l'histoire de la littérature française figure le célèbre écrivain et aviateur Antoine de St Exupéry.

Homme de lettres autant qu'aviateur, il évoque pour de nombreuses générations d'enfants "Le Petit Prince" publié en 1943. Il disparut en mer au cours d'une mission de reconnaissance aérienne au départ de la Corse le 31 Juillet 1944, au large des côtes françaises. Disparition qui resta un mystère jusqu'à la découverte par un chalutier naviguant entre Cassis et Marseille, de la gourmette de St Exupéry en 1998, puis la confirmation du lieu grâce aux propos d'un ancien pilote de la Luftwaffe, en 2008.

Du 31 Juillet au 3 Août, venez assister aux manifestations données pour célébrer la mémoire de cette figure emblématique qu'était Antoine de St Exupéry.
 

Jeudi 31 Juillet à 11h, baie de Cassis : Cérémonie en mer et baptêmes de l'air en hydravion pour les enfants handicapés en partenariat avec l'association "les ailes du Petit Prince".

à 18h30, Centre Culturel. : Film sur la vie de St Exupéry "La dernière mission" suivi d'une conférence par le Lieutenant-Colonel Hervé de St Exupéry et M. D'Agay.
 

Vendredi 1er Juillet vers 11h : Passage de la Patrouille de France avec lâché de couleurs

à 19h, Centre Culturel : Conférence/film sur la Patrouille de France.
 

Samedi 2 Août à 18h, Château de Cassis : Lecture et violoncelle "Le Petit Prince" par Patrick Poivre d'Arvor accompagné de Caroline Glory (sur réservation v.marteaux@cassis.fr)
 

Dimanche 3 Août 

de 10h à 12h Centre Culturel : simulation ouverte au public pour pilotage aérien sur grand écran.

de 14h à 17h Centre Culturel : démonstration sur simulateur. Module "Survol de la région", module "Voltige", module "Pilotage Mirage 2000 en survol des Alpes".

à 17h15 Centre Culturel : Film "Vol de nuit".

à 19h30 Oustau Calendal : Concert de jazz des années 40 dans le cadre de "Jazz sur le toit".
 

Animations gratuites. Don possible pour l'association Les Ailes du Petit Prince.

 

Plus d'information sur le site de la Ville de Cassis :
http://www.cassis.fr