Tags
Tags
13.06.2014

A l’occasion de la commémoration des 70 ans de la disparition de l’auteur du Petit Prince, l’ENAC et la Succession Saint Exupéry - d’Agay ont proposé de redécouvrir son œuvre sous un angle inédit. L’homme, le pilote et l’écrivain seront mis en lumière, mais aussi une facette moins connue de sa foisonnante carrière : celle d’inven­teur passionné, avide d’imaginer l’aviation de demain. En effet, l’étonnante actualité de ses inventions, dont les grands principes se retrouvent aujourd’hui encore dans la construction aéronautique, a été mise en avant durant toute cette semaine d’hommage, notamment au travers du Défi Saint Exupéry/ALTEN.

 

Emotion et reconnaissance officielle pour l’inventeur passionné

Le Président de la Société Nationale des Ingénieurs Professionnels de France a remis le diplôme d'honneur d’ingénieur à Antoine de Saint Exupéry. En effet, à l’approche de la semaine Antoine de Saint Exupéry à l’ENAC, les Ingénieurs Professionnels de France (IPF) ont constitué le dossier d’Antoine de Saint Exupéry sur des critères qui auraient pu être appliqués à tout candidat au titre d’ingénieur. Au vu de son parcours professionnel, et notamment grâce aux brevets qu’il a déposé en France et à l’international, c’est sans difficulté que la commission constituée a pu valider le titre et le remettre à Monsieur Jean d’AGAY, neveu du pilote-écrivain.

Un moment d’émotion partagée pour cette remise de diplôme d’ingénieur à l’ENAC. Un symbole fort pour l’ENAC, qui forme au quotidien l’élite des ingénieurs aéronautique et pour la Succession Saint Exupéry – d’Agay qui reçoit, plus de 70 ans après, une reconnaissance officielle pour la créativité et l’obsession d’Antoine de Saint Exupéry pour le « toujours mieux ».

 

Crédit photo : ENAC - Christian Teulé

Le Président des IPF remet le diplôme d'honneur d'ingénieur à Jean d’Agay