Tags
Tags
21.06.2009

Pour la première fois, spécialistes de l'œuvre de Saint-Exupéry et acteurs de la communauté exupérienne internationale seront réunis. 

 
Les journées sont organisées en 12 tables rondes thématiques de débats et d’échanges. Par ailleurs, des entrevues spontanées pourront s’improviser à tout moment et permettre d’élaborer de nouveaux projets. Projections, lectures, intermèdes musicaux viendront rythmer ces journées d’études et de recherches.  
 
250 personnes venant de 20 pays ont répondu à l’invitation. Des personnalités de tous horizons sont attendues dont Claudie Haigneré, Xavier Emmanuelli, Patrick Poivre d'Arvor, Erik Orsenna… 
 
La soirée de clôture devrait être exceptionnelle. 650 personnes ont été invitées pour célébrer l'anniversaire de la naissance de Saint-Exupéry, et inaugurer la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse.
 
Ces rencontres sont réservées aux partenaires et amis de la Succession Saint-Exupéry – d’Agay. 
 
Rencontres internationales Antoine de Saint-Exupéry
Les 27 – 28 – 29 juin 2009
Collège des Bernardins
20, rue de Poissy
75005 Paris
 
27.06.2009 - 29.06.2009

La Succession Saint-Exupéry – d’Agay organise trois jours de rencontres conviviales sur le thème de la modernité de Saint-Exupéry Les 27 – 28 – 29 juin 2009. L’événement se déroulera dans un lieu prestigieux, le Collège des Bernardins, somptueusement restauré. 

 
Fins connaisseurs et amateurs passionnés réunis pourront mettre en évidence le rayonnement intellectuel et l’universalité du message de Saint-Exupéry.
 
PROGRAMME
Les journées s'articuleront autour des actions sociales, éducatives, solidaires, culturelles et littéraires d'une communauté internationale qui s'inspire et se réfère dans la pensée, l'œuvre et la vie à Antoine de Saint-Exupéry. Des conférenciers interviendront pour s'interroger et nous éclairer sur les fondements et les perspectives de notre modernité. Des groupes de réflexion seront proposés pour éclairer et approfondir le sens de nos actions et de nos engagements. témoignages, conférences, projections, mais aussi lectures, intermèdes musicaux et expositions rythmeront ces journées de reflexion.
 
La grande soirée de clôture, le lundi 29 juin 2009 - jour anniversaire de la naissance d’Antoine de Saint-Exupéry - lancera officiellement la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse.
 
Ces rencontres sont réservées aux partenaires et amis de la Succession Saint-Exupéry – d’Agay. Elles sont accessibles uniquement sur invitation.  Les rencontres seront filmées et des projections seront aménagées ultérieurement. Des comptes rendus relateront en détail le déroulement des discussions et les textes des conférences seront à disposition de tous ceux qui les souhaitent. Des enregistrements vidéo des temps forts seront disponibles ultérieurement sur le site Youtube ainsi que dans les articles prochains.
 
Collège des Bernardins
20, rue de Poissy
75005 Paris
27.06.2009 - 29.06.2009

 

http://www.antoinedesaintexupery.com/rencontres/


Les 27-28-29 juin 2009 la Succession Saint-Exupéry – d’Agay organise les Rencontres internationales Antoine de Saint-Exupéry au collège des Bernardins à Paris. Journées de réflexion, de témoignage et d'échange autour des actions sociales, éducatives, solidaires, culturelles et littéraires d'une communauté internationale de personnes qui s'inspirent et se réfèrent dans la pensée, l'œuvre et la vie d'Antoine de Saint-Exupéry.


 

Au programme douze tables rondes ont réuni la partie agissante de la communauté internationale autour de quatre axes thématiques :

  • Actualités d'Antoine de Saint-Exupéry

  • Humanisme et citoyenneté, aujourd'hui et demain

  • Antoine de Saint-Exupéry et le Petit Prince au 21e siècle

  • Les nouveaux territoires

 

La grande soirée de clôture, s’est déroulée le lundi 29 juin 2009,  jour anniversaire de la naissance d'Antoine de Saint-Exupéry avec le lancement officiel de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse / FASEJ.

01.07.2009

Les Rencontres qui se sont déroulées au Collège des Bernardins (Paris) les 27 – 28 – 29 juin 2009 ont mis en lumière l’extraordinaire vitalité de la communauté des amis de Saint-Exupéry. 

 
Tour à tour, les intervenants ont présenté leurs activités, partagé leurs expériences, révélé leurs projets. Souvent guidés par une citation, chacun a raconté comment il se reconnaissait dans l’image de l’écrivain aviateur. Venus de Russie, du Japon, de Corée, d’Afrique, d’Amérique, ils ont mis en évidence l’universalité du message de l’écrivain humaniste.
 
Portée par la dynamique de ces trois journées, la Succession Saint-Exupéry – d’Agay aimerait organiser un autre rendez-vous dans l’avenir. En France ou à l’étranger, l’objectif serait tourné vers la réflexion et pourrait prendre la forme d’ateliers de travail.
 
Des albums photos des meilleurs moments sont disponibles sur le mini site des Bernardins :http://www.antoinedesaintexupery.com/rencontres/
19.09.2009 - 13.11.2009

 

La bibliothèque de la Chapelle-Achard (Vendée) participe à l’opération Saint-Exupéry, du désert aux étoiles. Toute une série d’activités ont été concoctées pour inciter le public à fréquenter plus régulièrement la bibliothèque. Ce cycle d’animations originales implique de nombreux acteurs de la commune : le Comité d'animation, les Comédiens chapelais, les écoles privées et publiques, le centre de loisirs pour les activités jeunesse, l'Amicale laïque, le club d'orthographe, le groupe des assistantes maternelles. 
 
PROGRAMME 
Samedi 19 septembre 2009
Un circuit propose de découvrir Le Petit Prince sous un angle ludique. Le conte est récité à plusieurs voix, celles des membres de la troupe des Comédiens chapelais, à travers une promenade dans les pas du Petit Prince. Jeu et pot de l'amitié terminent la balade.
 
Samedi 17 octobre 2009
La compagnie Clap offre une création inédite autour de l’histoire du Petit Prince
 
Vendredi 13 novembre 2009
Hervé de Saint-Exupéry, parle de son aïeul sous ses multiples facettes. Il présente la toute nouvelle Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la jeunesse et propose de débattre sur le thème de la citoyenneté. Cette intervention aura lieu à la salle des fêtes communale en clôture du cycle d’animations. Elle sera l'occasion d'exposer l'ensemble des travaux réalisés dans les différents ateliers et de remettre les prix du concours « Dessine-moi un mouton » organisé par le réseau des bibliothèques de la commune. 
 
Bibliothèque de la Chapelle-Achard
Tél : 02 51 38 63 26
24.09.2009 - 27.09.2009

 

La 2e édition du Festival della Letteratura di Viaggio / Festival de la Littérature de Voyage, se déroulera à Rome dans les jardins de la Villa Celimontana, siège de la Société Géographique Italienne.
 
L’édition 2009 prévoit plus de 30 événements animés par des voyageurs, écrivains, cinéastes, scientifiques, musiciens, acteurs, journalistes, photographes et designers. 
 
Si un soir d’automne un Petit Prince
Frédéric d’Agay, historien et petit neveu d’Antoine de Saint-Exupéry, racontera son parent écrivain voyageur. Le psychanalyste Massimo Ammaniti et l'écrivain Alain Elkann nous feront partager leurs pérégrinations à travers les mots. Cette soirée sera ponctuée d’une lecture de l’actrice Daniela Poggi. Lorenza Foschini, écrivain et auteur pour la télévision, conduira le déroulement des interventions.
 
Rendez-vous jeudi 24 septembre 2009 à 20h30 dans le jardin
 
 

10.01.2010
Le film Saint-Ex d’Anand Tucker sorti en 1996 est maintenant disponible en DVD. Cette œuvre britannique tient à la fois du film biographique et du documentaire. Elle illustre la quête humaine et spirituelle de Saint-Exupéry et son histoire d’amour avec Consuelo.
 
Une distribution prestigieuse
Bruno Ganz tient le rôle principal d’Antoine de Saint-Exupéry. Il a joué Damiel dans Les Ailes du désir de Wim Wenders (1987), et Hitler dans La Chute (2004). En 2007, il a participé au film de Francis Ford Coppola L'Homme sans âge. A ses côtés Miranda Richardson interprète Consuelo, l’épouse de Saint-Exupéry. L’actrice incarne la duchesse de Kent dans Victoria : les jeunes années d’une reine (2009). Elle est Rita Skeeper, reporter pour la Gazette du Sorcier dans Harry Potter et la Coupe de feu (2005). On remarque la présence de Daniel Craig (James Bond dans Casino Royale et Quantum of Salace) dans le rôle d’Henri Guillaumet.
 
Acteurs dans la vie de Saint-Exupéry
Dans ce film, plusieurs personnes interprètent leur propre rôle. C’est le cas de Curtis Cate, biographe américain disparu en 2006 ; Madeleine Coust : amie de Consuelo ; André de Fonscolombe : cousin du côté maternel ; Michel Gerez : ancien maire de Saint-Maurice-de-Rémens ; Jules Roy : aviateur et biographe mort en 2000.
 
Cette sortie DVD est une très belle occasion de redécouvrir ces personnages, témoins de la vie de Saint-Exupéry et aujourd’hui disparus.   

15.08.2010

 

Issoudun consacre une rétrospective à Léon Werth, Le Promeneur d’art. Écrivain et critique d’art, Léon Werth (1878-1955), est le dédicataire du conte de Saint Exupéry Le Petit Prince :

 
« À Léon Werth,
Je demande pardon aux enfants d’avoir dédié ce livre à une grande personne. J’ai une excuse sérieuse : cette grande personne est le meilleur ami que j’ai au monde… ».
 
Aujourd’hui âgé de 85 ans, Claude Werth se souvient de la première rencontre de son père avec Saint Exupéry. Il avait 6-7 ans, c’était l’époque du prix Femina, le journaliste René Delange les avait présentés. Il revoit Saint Ex griffonnant des bricoles sur un bout de papier sur un coin de table de la salle à manger. Il n’a pas oublié son propre baptême de l’air lorsque Saint Ex lui a demandé « Est-ce que tu as déjà volé ? » et qu’il l’a embarqué à bord de son Simoun, c’était à Ambérieu, il avait 8 ans, 9 ans…
 
Claude Werth nous invite chez lui, en toute simplicité, commente des photographies comme on feuillette un album et nous éclaire sur la dédicace du Petit Prince « Une âme d’enfant, c’est tout une chose…»
 
L’exposition Léon Werth, Le Promeneur d’art est présentée au musée de l’Hospice Saint-Roch du 19 juin au 19 septembre 2010 et présente des documents liés à Saint-Exupéry.
 
Musée de l’Hospice Saint-Roch
Rue de l’Hospice Saint-Roch
36 100 Issoudun
Tel : 02 54 21 01 76
12.09.2010

Les enseignants de l’école Antoine de Saint Exupéry de Santiago du Chili ont loué la qualité et la richesse de l'exposition Les Métiers et La Ligne inaugurée le mardi 24 août 2010.

 

À l'attention des élèves, les professeurs de Lettres et d'Histoire ainsi que ceux des classes de primaires ont élaboré des fiches pédagogiques. À travers cette exposition baignée de lecture du Petit Prince et de Terre des hommes, les élèves peuvent faire davantage connaissance avec celui qui a donné son nom à leur établissement. Enthousiasmé par l’accueil de cet événement, l'ensemble des enseignants se fédère autour du projet Antoine de Saint Exupéry, des lignes entre les hommes. Des travaux en classes d'arts plastiques, de lecture, d'écriture – dont un concours de nouvelles - se développent.

 
Le mercredi 25 août 2010, le café littéraire Chez Saint-Ex a ouvert ses portes avec un invité, M. Cristian Warnken, professeur de littérature, universitaire et grande figure du journalisme au Chili.
 
Cette première très réussie, a été l'occasion de relire des textes magnifiques et a donné lieu à des échanges fructueux. Il y a même des personnes qui ont évoqué les relations que leurs ascendants ont pu avoir avec Saint Exupéry. Une cinquante de participants ont redécouvert, voire découvert, l'auteur du Petit Prince au cours de cette soirée, qui a permis de faire entendre "la musique" de la langue française.
 
À suivre dans l’agenda, le déroulement des manifestations chiliennes jusqu’en mai 2011…
28.11.2010

 
Jean-Patrice Marzocchi, libraire à Bastia, nous signale le film qu’il a réalisé sur les traces de Saint Exupery en Corse. Bien documenté, basé sur des éléments vérifiés, ce film apporte de nouveaux témoignages sur les derniers jours du pilote.
 
Tout a débuté en 1994, pour le cinquantenaire de sa disparition. Jean-Patrice Marzocchi organise dans sa librairie, une exposition sur Saint-Exupéry sa vie son œuvre, avec un éclairage particulier sur ses derniers jours en Corse.
 
Parmi les visiteurs se trouve Monsieur P. Treanton propriétaire du terrain d’aviation improvisé à Borgo pendant la seconde guerre mondiale. Il lui raconte comment enfant, il allait voir les américains pour leur demander des chewin-gums. Un des GI lui avait même demandé de faire dédicacer par Saint Exupéry un de ses livres qu’il avait emporté avec lui. Le propriétaire très âgé, emmène Jean-Pierre Marzocchi sur les lieux. Il prend des photos de l’emplacement du campement et de la piste d’où Saint-Ex a décollé pour son dernier vol.
 
En 2000 pour le centenaire de sa naissance, le libraire réalise une 2e exposition enrichie de nouveaux documents comme ces photographies de la villa Beausoleil à Miomo où a séjourné l’écrivain. Il expose également des images du restaurant Les Sablettes où il aurait passé sa derrière soirée avant sa disparition. Cette soirée est relatée dans le film de Robert Enrico Saint Exupery la dernière mission avec Bernard Giraudeau. Finalement, cet été 2010, Jean-Patrice Marzocchi trouve le temps de monter ce film, morceau d’Histoire de la Corse.
 
Comme Jean-Patrice Marzocchi adressez nous vos recherches et réalisations sur Saint Exupéry et partagez-les avec la communauté exupérienne…
27.02.2011

 

Patrick Poivre d’Arvor a eu la gentillesse d’évoquer les liens qui l’attachent si fortement et depuis si longtemps à Antoine de Saint Exupéry. Dés l’enfance, il fait croitre à ses camarades qu’il est le filleul de Saint-Ex, mort quelques années avant sa naissance ! 
 
Indéfectiblement lié à Saint-Exupéry
Il a adoré Le Petit Prince au-delà de tout et l’a fait lire à ses enfants et petits enfants. Il a eu la chance de rencontrer Consuelo, qui était amie de sa grand-mère : « elle m’appelait « mon petit prince » elle devait le faire à tous les petits garçons de l’époque ». Puis il a découvert toute l’œuvre et plus tard, sa vie « une vie comme celle que je rêvais, une vie d’action, de réflexion, d’amours au pluriel, de passions ». Fervent admirateur, PPDA possède deux dessins de Saint Exupéry, l’un réalisé à Montevideo en Uruguay et un autre au Canada « son âme d’enfant se reproduit dans ses dessins ».
 
Parrain de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry
Déjà membre du jury d’honneur du prix littéraire Saint-Exupéry, Patrick Poivre d’Arvor a aussitôt accepté de devenir parrain de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse (FASEJ) et d’apporter son aide aux enfants en souffrance dans le monde : « j’aime énormément les gens qui s’en occupent ; l’idée que des héritiers qui ont reçu un legs réussissent à le transmettre » avant de conclure « Je sais ce que je dois à Antoine de Saint-Exupéry dons il faut que je lui rende une partie de ce legs ».
25.07.2011

Monsieur Gerald Fleury a retrouvé dans ses archives personnelles le carnet de vol de son père Maurice, mécanicien au centre d’aviation militaire du Bourget au début des années 1920. Le document mentionne le nom d’Antoine de Saint Exupéry pour des vols d’entrainement en 1922 et 1923.

 
Maurice Fleury débute sa carrière dans l’aéronautique comme mécanicien. De 1921 à 1923, il exerce cette fonction à la 7ème Escadrille 34e Régiment d’aviation du Bourget. Il est chargé de maintenir en état les avions et d’effectuer les tests de pilotage assurant leur bon fonctionnement. En septembre 1922 et avril 1923, il vole à plusieurs reprises avec Antoine de Saint Exupéry comme l’atteste son carnet de vol.
 
A cette époque, Saint Exupéry effectue son service militaire. Incorporé au 2e Régiment d’aviation de chasse de Strasbourg en avril 1921, il est muté au 37e Régiment d’aviation cantonné au Maroc où il obtient son brevet de pilote militaire en décembre 1921. Le 10 octobre 1922, il est nommé sous-lieutenant et rejoint le 34e Régiment d’aviation du Bourget. Il est libéré de son service militaire le 5 juin 1923.
 
Parmi les types d'avions que Maurice Fleury est chargé d’entretenir, il y a un Hanriot HD 14, le modèle avec lequel Saint Exupery s'est crashé en janvier 1923. Selon Gérald Fleury, son père s’était attelé à remettre en état le Hanriot HD 14. Puis, il avait effectué des tests en vol au cours desquels il s’était rendu compte qu’il restait des réglages à faire sur cet appareil. Cependant, Saint Exupéry aurait pris l’appareil et eu un accident. Nous savons par un document des Archives de l’armée de l’Air, qu’il écopa de 15 jours d’arrêts pour avoir pris sans autorisation un Hanriot HD 14.
 
 
Gerald Fleury a également retrouvé des photos dont plusieurs d’accidents d’avions au Bourget ou au camp de Mailly. Hélas, il ne possède pas de photo de son père avec Saint Ex. En effet, la seule qu'il avait, a été déchirée par sa sœur et son frère lorsqu’ils étaient enfants. Son père l'a toujours regretté, vous devez vous en douter.
 
Comme Gerald Fleury, adressez nous vos archives faisant référence à Saint Exupéry et partagez-les avec la communauté exupérienne.
31.08.2011

Claude Werth s’est éteint mercredi 10 août 2011 à l’âge de 86 ans. Nous avons une pensée pour son épouse et lui souhaitons beaucoup de courage pour affronter cette triste épreuve.

 

Claude Werth et son épouse Sylvaine nous avaient accueillis l’an dernier dans leur maison à Issoudun (dans l’Indre) alors que le musée de l’Hospice Saint-Roch allait inaugurer une grande exposition consacrée à « Léon Werth, Le promeneur d’art ». Malgré sa difficulté à marcher, Claude Werth avait tenu à nous accompagner tout le long du parcours de l’exposition, hommage rendu à son père et reconnaissance tant attendue à son œuvre.

 

Journaliste, écrivain, critique d’art, Léon Werth (1878-1955) était le grand ami de Saint-Exupéry qui lui inspira Lettre à un otage et lui dédia Le Petit Prince. A son tour, Léon Werth évoqua son ami disparu dans Saint-Exupéry tel que je l’ai connu. Cette rétrospective sur l’écrivain « un peu oublié » présentait un ensemble exceptionnel d’écrits, peintures, mobilier que Claude Werth avait décidé de confier au musée déclarant : « Je ne voulais pas que cela disparaisse ».

 

Né en 1925, Claude Werth était l’unique enfant de Léon et Suzanne Werth. Il avait grandi entouré d’artistes amis de son père ; Bonnard, Vlaminck, Puvis de Chavanne, Marquet, Mirbeau… « Il était quelqu'un de très cultivé. Il adorait le théâtre, le cinéma, la peinture. » raconte Sylvaine Werth. Dans leur maison où le couple nous avait conviés pour déjeuner, Claude Werth avait évoqué ses souvenirs liés à Saint Exupéry. « Il était très fier de l'amitié entre son père et Saint-Exupéry, confie son épouse, c'est d'ailleurs avec lui que mon mari a fait son baptême de l'air quand il était petit ».

 

Contrairement à toute attente, le jeune Werth avait suivit des études de médecine à Paris. Et lorsque son père disparu, le 3 décembre 1955, il ne tarda pas à quitter la capitale. « Il a quitté Paris pour venir ici en 1956, prendre la suite de mon père, le docteur Ballanger. C'est ainsi qu'on s'est connu. » raconte Sylvaine.Ils se marièrent l’année suivante et eurent deux enfants. Le couple s’installa dans la maison familiale attenante au cabinet, rue de l’Avenier à Issoudun. Maison colorée, vivante et remplie de souvenirs à la fois, que la couple ne quitta plus. La maison où nous furent reçus en toute simplicité et avec de délicieuses attentions, Claude Werth ne laissant rien paraitre de l’accident vasculaire cérébrale qu’il venait de subir. Nous garderons l’image d’un homme joyeux, généreux de cœur.

 

En savoir plus sur Léon Werth et Saint Exupéry

 

A LIRE

Les Éditions Viviane Hamy ont réédité les romans, récits et écrits sur l'art de Léon Werth, cet écrivain injustement méconnu et publié ses inédits.

05.09.2011

Le documentaire - fiction « Oasis » raconte le passage d'Antoine de Saint Exupéry à Concordia, en Argentine.

 

Produit et réalisé par Danilo Lavigne à destination du public hispanophone, le film a été entièrement tourné dans les lieux d’origine. On y découvre des photographies anciennes et des témoignages peu connus comme celui d’une des deux jeunes filles sauvages que décrit Saint Exupéry dans Terre des hommes chapitre V titré « Oasis » qu'il débute ainsi « Je vous ai tant parlé du désert qu’avant d’en parler encore, j’aimerais décrire une oasis ».

 

L’écrivain - aviateur y relate une anecdote qui lui est arrivée en Argentine où il a été nommé chef d’exploitation de l’Aeroposta Argentina en octobre 1929. À cette époque, il fait régulièrement le trajet entre Buenos Aires et Asuncion. Un soir, il est forcé d’atterrir dans un champ, dans la province d'Entre Ríos, chef-lieu du département de Concordia (correspondant aujourd’hui à la périphérie de l'Université Concordia). Perdu en pleine nature, il est recueilli par un couple qui se propose de le loger pour la nuit. Le « ménage » le conduit dans leur « étrange maison » où il est dévisagé par les filles de la famille française.

 

Situer Concordia sur la mappemonde

 

Production et réalisation: Danilo Lavigne
Scénario: Claudia Hartfiel
Photographie: Hans Bonato
Musique: Coti Sorokin
Direction artistique: Salaire et Rubén Oscar Rights Watch
Edition: Andres Boero
Durée : 50 minutes

17.10.2011
Cette semaine sort en librairie un ouvrage illustré relatant l’itinéraire de Saint-Exupéry pendant la guerre. Son auteur, Christian-Antoine Gavoille est lui-même pilote d’avion et son parrain n’est autre qu'Antoine de Saint-Exupéry !
 
À travers les témoignages de ses amis et les documents historiques légués par son père René Gavoille, l’auteur apporte un éclairage personnel sur la contribution de Saint-Exupéry à la Seconde Guerre mondiale. Mêlant souvenirs et citations, il rend hommage à deux hommes qui lui sont chers, son père et son parrain, et aussi « à tous ceux qui ont donné leur vie et leur jeunesse pour libérer la France ».
 
En 1939, le lieutenant René Gavoille est désigné pour être instructeur de Saint-Exupéry lorsqu’il est affecté au groupe II/33, à l’escadrille de grande reconnaissance aérienne surnommée « la Hache ». L’armistice signé, Saint-Exupéry part aux États-Unis où il continue à œuvrer pour son pays et publie Pilote de guerre, témoignage poignant et réaliste, expression de tristesse et de colère. Son livre sera distribué à tous les militaires américains partant en Europe. En 1943, il rejoint l’Afrique du Nord où il retrouve ses camarades du groupe II/33 aux ordres du capitaine Gavoille, « son ami et frère d’arme ». Le livre prend fin en 1944 avec la disparition de Saint-Exupéry, la tistesse du camarade Gavoille et les interrogations liées à cette mort.
 
Particulièrement appréciables, les nombreuses chronologies présentées dans l’ouvrage aident à se repérer dans cette période mouvementée tout en retraçant précisément les déplacements de Saint-Exupéry de 1939 à 1944.
 
Antoine de Saint-Exupéry, Période de Guerre 1939-1944
Témoignages inédits
Par Christian-Antoine Gavoille
Romain Pages Éditions