Circuit Citadelle à El Jadida au Maroc

Circuit Citadelle à El Jadida au Maroc

Body: 

Historien et journaliste, Mustapha Jmahri a imaginé un circuit culturel et touristique sur les traces d’Antoine de Saint Exupéry à El Jadida au Maroc. L’idée lui est venue en écrivant les Chroniques secrètes sur Mazagan-El Jadida de 1850 à 1950, paru en juin dernier. Il est d’ailleurs à la recherche d’associations ou d’opérateurs qui pourraient l’aider à mettre en pratique le Circuit Citadelle.

 
Dans le chapitre «Sur les traces de Saint-Exupéry dans les Doukkala : le circuit Citadelle», l’auteur met à jour un épisode méconnu de la vie de l’écrivain-pilote au Maroc. En 1927, il se rend à la forteresse de Boulaouane et rencontre le caïd Tounsi, chef de la tribu des Aoûnate. Ce séjour au Maroc, au temps du Protectorat, aurait inspiré en partie Citadelle qui ne sera publié à titre posthume en 1948.
 
La société pour l’œuvre et la mémoire d’Antoine de Saint-Exupéry a trouvé son idée bonne et accordé à l’écrivain à titre gracieux l’autorisation de mettre en place ce circuit en souvenir de la visite de Saint Exupéry au caïd Tounsi. «Le circuit sera réalisé conformément au tracé figurant dans le livre, qui part de la forteresse portugaise sur la côte atlantique et rejoint la forteresse de Boulaouane sur les méandres du fleuve Oum-Erbia avec un détour par Dar-caïd Tounsi», indique Mustapha Jmahri.
 
La première escale marocaine de Saint Exupéry a lieu en 1921, alors qu’il effectue son service militaire au 37e régiment de Casablanca. En 1927, il assure les vols Toulouse-Casablanca et Casablanca-Dakar pour la Compagnie Générale d’Entreprise Aéronautique (C.G.E.A.) – communément appelé l’Aéropostale. Cette même année, il est nommé chef d’escale à Cap Juby / Tarfaya où il assure sa mission pendant près de deux ans. Il reviendra en 1929 avant d’être nommé chef de l’Aeroposta Argentina. Et pendant la guerre, il fait plusieurs séjours en l’Algérie et au Maroc avant de disparaitre le 31 juillet 1944.
 
Mustapha Jmahri a écrit plusieurs textes sur El Jadida Mazagan. À travers le Circuit Citadelle, il souhaite faire connaître El Jadida comme ville tolérante et cosmopolite.
Pour toutes informations ou propositions vous pouvez écrire à Mustapha Jmahri: jmahrim@yahoo.fr
Partager :