L’école Saint-Exupéry au Rwanda a rouvert

L’école Saint-Exupéry au Rwanda a rouvert

Body: 
Bonne nouvelle, l’école française Antoine de Saint-Exupéry à Kigali a fait sa rentrée ! Cette annonce fait suite au voyage du président Sarkozy en février 2010 et au rétablissement des relations diplomatiques entre la France et le Rwanda en 2009.
 
L’école à retrouvé son directeur de 2006, Jean Népomucène Rushayigi, mais le contexte est différent. Depuis 2008, l'anglais est la langue d'enseignement obligatoire dans les écoles publiques et libres subventionnées du Rwanda. Cependant, le cursus de l'école française est reconnu par le ministère rwandais de l'éducation, même si « le programme pédagogique ainsi que les examens viennent de France » déclarait Jean Népomucène Rushayigi, à l’AFP le 22 septembre 2010.
 
En mars 2010, nous lancions un appel à témoignage afin de reconstituer l’histoire de l’école et nous remercions ceux qui ont bien voulu nous répondre.
 
L'école a bien été recréée par les parents d'élèves après le génocide. Le second cycle travaillait avec le centre national d’enseignement à distance (C N E D). Les professeurs étaient en majorité rwandais. Cependant, avant la fermeture de l’école en 2006, une institutrice française enseignait en maternel et primaire et une autre, professeur agrégée de Lettres, enseignait dans les classes de secondes et de premières. Les élèves avaient un bon niveau de français et obtenu d'assez bonnes notes au bac de français. Les enfants parlaient le français sans accent et les parents étaient attachés à cette langue.
 
Aujourd’hui, l’école française Antoine de Saint-Exupéry apparait comme un ilot de francophonie au Rwanda. Gageons que la pédagogie et l’esprit d’ouverture spécifiques à l’enseignement à la française offrent la possibilité aux étudiants rwandais de poursuivent leurs études en France.
Partager :