L'aviateur (1926)

L'aviateur (1926)

Au début des années 1920, Antoine de Saint-Exupéry semble avoir pour la première fois envie d’écrire une œuvre littéraire dans le vrai sens du mot. Sous le coup de la rupture de ses fiançailles avec Louise de Vilmorin en 1923, il commence la rédaction d’un texte. Son histoire fait l’apologie de l’aviateur qui met en danger sa vie pour accéder à des vérités plus fortes que celles de la morale commune, bourgeoise. Il l’intitule L’Évasion de Jacques Bernis.
 
À la même époque, dans une lettre à sa mère, il parle d’un conte qui pourrait être publié par la Nouvelle Revue Française. S’agit-il de Manon danseuse, premier texte qu’il considère suffisamment abouti pour le montrer dès 1925 à certains de ses amis? Sa correspondance laisse supposer qu’il commence plusieurs récits et nouvelles.
 
Dans le salon de sa parente Yvonne de Lestrange, il côtoie les écrivains les plus illustres et rencontre Jean Prévost. Il est critique littéraire à la Nouvelle Revue Française dont André Gide, Gaston Gallimard et Jean Schlumberger, les principales figures de la revue,fréquentent aussi le salon. Enthousiasmé par ses expériences de pilotage, Saint-Exupéry captive Prévost par le récit de ses aventures dans les airs. Il lui parle de L’Évasion de Jacques Bernis dont il remet les feuillets à Prévost curieux de les lire. Les rédacteurs de la N. R. F. décident de confier le texte à une autre revue à laquelle ils sont liés et dont Jean Prévost est secrétaire de rédaction : Le Navire d’argent. La revue littérature en publie un extrait en avril 1926, sous le titre L’Aviateur.
 
Gaston Gallimard lit Manon, danseuse et L’Aviateur à la recommandation de Jacques Rivière, directeur de la N. R. F. Peut-être pour être agréable à son amie Yvonne de Lestrange si bien introduite dans les milieux mondains, il propose au jeune auteur de publier ces textes dans un recueil de quatre nouvelles et l’encourage à écrire les deux autres. Le projet reste sans suite, de même que celui de la revue Europe qui avait pourtant annoncé la publication d’un texte d’Antoine de Saint-Exupéry.