New York-Terre de Feu (1938)

New York-Terre de Feu (1938)

Avec la prime d’assurance destinée à le dédommager de la perte de son avion échoué dans le désert de Lybie, Antoine de Saint-Exupéry s’achète en 1936 un deuxième Simoun modèle C635. En janvier 1938, il décide de tenter un nouveau raid qui doit relier New-York à la Terre de Feu. Accompagné du fidèle André Prévot, il embarque à bord du paquebot Ile de France emportant le Simoun démonté.

 

Le 15 février 1938, Saint-Exupéry et Prévot prennent le départ de New York avec l’intention d’atteindre Punta Arenas. Ils parcourent 5 500 km jusqu’à Guatemala City où ils font le plein de carburant le 16 février. Ils ignorent ou peut-être oublient que le gallon guatémaltèque de 4,5 litres est différent de celui américain qui ne fait que 3,8 litres et charge trop les réservoirs. Trop lourd, l’avion ne parvient pas à décoller et s’écrase en bout de piste. Par miracle il ne prend pas feu.

 

Prévot s'en sort avec une jambe cassée. Plus sérieusement atteint de huit fractures, Saint-Exupéry évite de justesse l’amputation de la main. Il est hospitalisé plus d’un mois au Guatemala avant de poursuivre sa convalescence à New York.