Tags

Un "Banc de la Liberté" installé à Saint-Raphaël

Un "Banc de la Liberté" installé à Saint-Raphaël

Body: 
Ce 6 novembre un banc-sculpture interactif dédié à Antoine de Saint Exupéry, en forme de livre ouvert, a été inauguré sur le parvis du Centre culturel par le Député-Maire Georges Ginesta, en présence de Guillaume Decard, adjoint délégué aux Affaires culturelles, Pierre-Jean Meurisse, président fondateur de l’association Les ponts du cœur, François Giraud d’Agay neveu d’Antoine de Saint-Exupéry et président de la Succession Saint-Exupéry et son frère Jean Giraud d’Agay, ancien adjoint délégué à la culture.
 
 

Créer des ponts entre les peuples via la lecture
 

 
Ce banc a été offert à la Ville par l’association Les Ponts du Cœur, dans le cadre de l’opération « Les Bancs de la Liberté », qui œuvre au rapprochement des citoyens via l’écrit, la promotion de la littérature et de la lecture dans l’espace urbain. Une opération culturelle inédite, labélisée ONU- UNESCO dans le cadre du programme « rapprochement des cultures ». Créée en 2004, l’association Les Ponts du Cœur signait le 27 mars 2015 une convention de partenariat avec François Giraud d’Agay, pour le projet « Les Bancs de la Liberté ». Une opération dont la vocation est d’agir en faveur de la démocratisation culturelle et le décloisonnement des territoires. Des valeurs d’engagement et de partage chères au cœur d’Antoine de Saint-Exupéry, qui fut lié à Saint-Raphaël par sa sœur Gabrielle qui épousa en 1923 Pierre d’Agay de la noblesse provençale, avant de se marier lui-même, en 1931, en la chapelle d’Agay.
 
Un banc interactif qui donne accès à des contenus culturels

 

Quarante-deux villes accueillent aujourd’hui un ou plusieurs de ces bancs Installés sur des lieux littéraires, symboliques ou au sein d’entreprises. Comme le soulignait François Giraud d’Agay « ce n’est pas un banc ordinaire, c’est une ouverture sur le monde, un lien entre les hommes. On peut s’y assoir et se reposer mais c’est aussi un banc qui a une mémoire. L’idée de liberté et de fraternité y domine ». Marqués d’un QR code, son activation par le biais d’un smartphone permet d’accéder instantanément au contenu culturel du site « Les Bancs de la Liberté », ainsi qu’à celui de la Commune. Les usagers sont renvoyés sur un contenu littéraire où ils retrouvent des écrits d’écrivains reconnus, ou en herbe, partagés avec toutes les communes partenaires. 
 
Les utilisateurs peuvent également accéder à des informations pratiques en lien avec Saint-Raphaël, telles que son historique, les personnages illustres qui y ont séjourné, son calendrier culturel... Un banc public interactif qui transmet des messages de paix et de fraternité, à l’image de Saint-Exupéry qui écrivit en 1929, dans Courrier Sud « La seule vérité est peut-être la paix des livres ».
 

Rassembler des personnes de toutes cultures
 

A ce pionnier de l’Aéropostale, Pierre-Jean Meurisse a rendu hommage dans son discours : « Antoine de Saint-Exupéry est un emblème de bienveillance. Ce banc en forme de livre ouvert incarne cette image extrêmement positive et courageuse d’aller vers les autres et de rassembler les gens de toutes cultures, à travers un lieu qui puisse fonctionner gratuitement. Ces bancs ont pour vocation d’aller très loin, jusqu’à New-York, où fut écrit le Petit Prince, pour porter les valeurs que son auteur incarnait. Saint-Raphaël va donner une autre dimension à notre action ». Une initiative dont le Député-Maire s’est félicité : « Merci d’avoir choisi Saint-Raphaël pour poser ce banc dans ce tour du monde que vous commencez. Le Centre culturel a une relation particulière avec la famille Giraud d’Agay. Un lien ancien, fort, véritable et sincère. C’est sous la magistrature de Jean Giraud d’Agay, chargé de la culture de 1995 à 2001, qu’il fut inauguré ». Un espace culturel inédit qui invite à l’échange et donne accès aux écrits 365 jours par an. Un banc-sculpture pour profiter d’une pause à la saveur différente. Une opération citoyenne et solidaire destinée à faire vivre l’écrit, sur tous les continents et avec tous. « Le livre a son importance historique, concluait le Député-Maire, à l’heure du numérique il ne faut surtout pas l’oublier,  c’est le message que je voulais adresser à la jeunesse ».
 
 

Plus d'informations sur les Bancs de la Liberté dédiés à Antoine de Saint Exupéry : 

http://www.les-bancs-de-la-liberte.com/
 

Accédez à la page Facebook de l'opération en cliquant ici

 

Lien vers la ville de Saint-Raphaël en cliquant ici

 

Crédits photos:

1 - de gauche à droite : Guillaume Decard, François Giraud d’Agay, Pierre-Jean Meurisse, le Député-Maire Georges Ginesta, et Jean Giraud d’Agay.
(
©Service Communication - Mairie de Saint Raphaël)

2 - Banc de la Liberté dédié à Antoine de Saint Exupéry
(©Service Communication - Mairie de Saint Raphaël)

3 - Inauguration du Banc de la Liberté dédié à Antoine de Saint Exupéry à Saint-Raphaël
(©Association Les Ponts du Coeur)

4 - Pierre-Jean Meurisse (au centre) accompagné des descendants d'Antoine de Saint Exupéry autour du banc

(©Association Les Ponts du Coeur)

Image: 
Partager :