Les dates importantes

Les dates importantes

Entre le 3 septembre 1939 – déclaration de guerre franco-britannique à l’Allemagne – et le 31 juillet 1944 – disparition du commandant Antoine de Saint-Exupéry en mission de reconnaissance, Antoine de Saint-Exupéry n’a qu’une obsession : libérer la France et l’Europe du joug Nazi.

 

7 SEPTEMBRE 1939 :

Mobilisation du capitaine Antoine de Saint Exupéry.

26 NOVEMBRE 1939:

Antoine de Saint Exupéry est affecté en tant que pilote de guerre au Groupe de reconnaissance 2/33. Ce groupe va payer un lourd tribut à la guerre, dix-sept équipages de trois hommes, sur vingt-trois, ne reviendront pas
de mission.

16 MAI 1940 :

Antoine de Saint Exupéry rencontre Paul Reynaud. Il veut obtenir un ordre de mission pour les États-Unis. Son projet : demander le soutien de Roosevelt en tentant d’obtenir la livraison d’avions performants à même de permettre à la chasse française de tenir tête aux Allemands. Paul Reynaud décline l’offre.

22 JUIN 1940 :

Signature de l’armistice.

23 JUIN 1940 :

Antoine de Saint Exupéry atterrit à Alger aux commandes d’un quadrimoteur Farman volé. L’appareil est chargé de pilotes voulant poursuivre la guerre depuis l’Afrique du Nord. Voyant que ce n’est pas possible, ce ne sera pas l’option retenue par la gouvernance de l’Afrique du Nord, Saint Exupéry rentre en France en octobre.

OCTOBRE 1940 :

Antoine de Saint Exupéry – persuadé que l’Angleterre isolée ne peut résister aux nazis et que le salut passe par l’entrée en guerre des Américains – se rend à Vichy où il obtient un visa pour l’Afrique du Nord. Depuis Alger il veut rejoindre les États-Unis via Lisbonne d’où partent des lignes régulières pour New York.

16 NOVEMBRE 1940 :

Antoine de Saint Exupéry est dans la capitale portugaise.

31 DÉCEMBRE 1940 :

Antoine de Saint Exupéry débarque à New York. Wind, Sand and Stars (Terre des hommes) rédigé à Manhattan en 1938, est un best-seller aux États-Unis.

15 JANVIER 1941 :

Antoine de Saint Exupéry reçoit un National Book Award devant 1 500 personnalités à l’Hôtel Astor. Aux journalistes présents, il délivre un message clair : la France s’est battue chèrement face aux Allemands. Cent cinquante mille hommes sont morts pour défendre la démocratie. Les Américains doivent s’engager dans la guerre. La notoriété américaine d’Antoine de Saint Exupéry intéresse les Gaullistes comme les Pétainistes.

31 JANVIER 1941 :

Sans son accord, Antoine de Saint Exupéry est nommé par Vichy au Conseil National. Il écrit un article dans le New York Times pour réfuter violemment cette nomination. Ses amis Gaullistes de New York (Raoul de Roussy de Sales, Henri Claudel) tentent alors de le rallier à la France Libre. Ce ralliement semble impossible. Antoine de Saint-Exupéry pense que le maréchal Pétain permet de préserver la France du pire, il défend le principe de l’armistice et refuse de porter la plume contre Vichy. Il considère que la France Libre divise la France eu jugeant depuis l’extérieur les Français de l’intérieur. Par ailleurs il ne supporte pas les ambitions politiques du général de Gaulle.
Ne se ralliant à aucun mouvement, Antoine de Saint Exupéry est un combattant singulier pour la liberté.

FÉVRIER 1942 :

Publication à New York de Flight to Arras (Pilote de guerre) qui sera édité par Gallimard la même année à plus de 20 000 exemplaires.

DÉBUT DE L’ÉTÉ 1942 :

Antoine de Saint Exupéry s’engage à écrire un conte pour enfant dont la sortie est initialement prévue pour Noël de la même année. Début de la rédaction du Petit Prince.

JUILLET 1942 :

Antoine de Saint Exupéry persuade son traducteur, Lewis Galantière, de proposer aux War Department un débarquement en Afrique du Nord avec le soutien du général Giraud. Un membre de l’O.S.S. (services secrets) et un officier du War Department leur suggèrent d’arrêter ces stupides élucubrations au risque de croupir en pénitencier pour dix ans. La Maison Blanche vient en fait de donner le feu vert au War Department pour le lancement de l’opération Torch (débarquement en Afrique du Nord avec le soutien de Giraud) qui aura lieu le 8 novembre 1942.

29 NOVEMBRE 1942 :

Est publié, dans le New York Times Magazine, An Open Letter to Frenchmen Everywhere, (la France d’abord), un appel d’Antoine de Saint- Exupéry à tous les français diffusé sur NBC, quelles que soient leurs opinions, à rejoindre les Américains pour libérer la France. Cet appel sera le point d’orgue des tensions entre les Gaullistes et Antoine de Saint-Exupéry.

19 DÉCEMBRE 1942 :

Jacques Maritain, Gaulliste, philosophe catholique, répond à l’appel d’Antoine de Saint-Exupéry par un article virulent publié dans l’hebdomadaire Pour la Victoire. Saint- Exupéry qui admire Jacques Maritain est profondément blessé, blessure d’autant plus importante que son ami Raoul de Roussy de Sales prend aussi parti contre lui.

JUIN 1943 :

Est édité chez Brentano’s Lettre à un otage.

15 MARS 1943 :

Antoine de Saint-Exupéry reçoit sa feuille de route pour l’Afrique du Nord. Il se fait faire un uniforme.

6 AVRIL 1943 :

Publication du livre Le Petit Prince. Dans la même période, Antoine de Saint-Exupéry embarque pour l’Afrique du Nord. À Alger, Antoine de Saint-Exupéry doit intriguer pour obtenir de pouvoir voler sur Ligthning P38 avec le Groupe 2/33. Il se sent persécuté par les Gaullistes, se plaint de ne pas trouver ses livres en librairies alors que l’on y trouve les ouvrages des autres auteurs français exilés.

21 JUILLET 1943 :

Première mission d’observation au dessus de la France sur P38.

AOÛT / SEPTEMBRE 1943 :

Antoine de Saint-Exupéry rencontre le général Giraud. Son verdict est sans appel : « Pauvre Giraud, quel con ! Et quelle bande de cons l’entourent. »

11 AOÛT 1943 :

Suite à quelques incidents de vol (mission effectuée train d’atterrissage sorti, fin d’atterrissage contre un olivier en bout de piste…) Antoine de Saint-Exupéry est interdit de vol par les Américains. Il s’échine à obtenir une nouvelle autorisation.

DÉCEMBRE 1943 :

Édition clandestine lyonnaise de Pilote de guerre.

MAI 1944 :

Antoine de Saint-Exupéry retrouve l’autorisation de voler sur P38.

31 JUILLET 1944 :

Le commandant Antoine de Saint-Exupéry porté disparu en mission d’observation au- dessus de la France.