Articles parus dans Marianne (1932-1939)

Articles parus dans Marianne (1932-1939)

Antoine de Saint-Exupéry débute son activité journalistique en 1932 en livrant ses premiers articles à la revue Marianne nouvellement créée par Gaston Gallimard. Il fait lerécit de ses expériences de pilote et rend compte de l’actualité liée à la compagnie d’aviation Aéropostale. Cette activité lui procure une nouvelle source de revenus susceptibles d’améliorer ses finances catastrophiques.

Gaston Gallimard crée en 1932 le grand hebdomadaire littéraire illustré Marianne pour offrir une tribune moins élitiste que La Nouvelle Revue Française créée en 1909. Dés le premier numéro diffusé le 26 octobre 1932, un article de Saint-Exupéry illustré de photographies est publié en page 4. La revue orientée à gauche compte de nombreux contributeurs dont Pierre Mac Orlan, Jean Rostand, Henri Troyat, Marlène Dietrich… Le journal se caractérise par les photomontages du danois Marinus Jacob Kjeldgaard en couverture, qui mettent en scène des personnalités politiques françaises et étrangères. Malgré sa qualité, la revue connait un succès limité et ne dépasse pas 60 000 exemplaires. Gaston Gallimard vend la revue en 1937, avant qu’elle ne disparaisse en 1940.

De 1932 à 1939, quinze articles de Saint-Exupéry sont publiés dans la revue liée aux Éditions Gallimard qui publient ses livres.Ses deux premierarticles font l’éloge des pilotes de l’Aéropostale au moment même où les anciens dirigeants de celle-ci sont mis en cause dans un scandale politico-financier. Trois articles sont dédiés à son camarade Jean Mermoz. Jusqu’en 1939, il écrit sur l’aviation et raconte ses aventures en Afrique et en Amérique du Sud. Certains articles lui servent d’ébauche à son livre Terre des hommes, publié en 1939.

Pilote de ligne (1), dans Marianne n°1, 26 octobre 1932

L’article fait référence au scandale politico-financier de l’Aéropostale alors en liquidation judiciaire. Saint-Exupéry rend hommage aux pilotes de la compagnie qui risquent chaque jour leur vie et présente l’enjeu de la disparition de ce réseau de lignes.

Pilote de ligne (2), dans Marianne n°2, 2 novembre 1932

Cet article fait suite à l’article du 26 octobre 1932 du même titre, dont il veut renforcer le propos. Il relate plusieurs anecdotes sur la ligne Casablanca-Dakar dont la moitié du parcours surplombe le Sud marocain et le Sahara espagnol, territoire en dissidence maures.

Escales en Patagonie, dans Marianne n°6, 30 novembre 1932

En 1929, Saint-Exupéry est muté à Buenos Aires où l’Aéropostale étend son réseau jusqu’en Terre de feu. Il décrit l’entreprise, les villes traversées et les rencontres qu’il fait à Comodoro Rovidavia, Puerto Descado, San Julian, vers le détroit de Magellan…

Princesses d’Agrigente, dans Marianne n°8, 14 décembre 1932

Cet article est repris dans Terre des hommes pour devenir le chapitre V « Oasis ».

Mermoz, dans Marianne n°14, 25 janvier 1933

Voir les articles consacrés à Mermoz

Bark, esclave Maure, dans Marianne n°30, 17 mai 1933

Cet article est repris dans Terre des hommes chapitre VI « Dans le désert ».

A propos de Codos et Rossi, dans Marianne n°44, 22 août 1933

Saint-Exupéry décrit les sensations de l’aviateur qui se prépare à battre un record. L’article fait référence à Paul Codos et Maurice Rossi qui viennent d’accomplir un nouveau record : la traversée sans escale de New York à Rayak, près de Damas.

La fin de l’Emeraude, dans Marianne n°66, 24 janvier 1934

Saint-Exupéry évoque sa soirée avec Jean Mermoz, la veille de l’accident de l’Emeraude survenu le 15 janvier 1934.

Servitude et grandeur de l’aviation, dans Marianne n°71, 28 février 1934

Saint-Exupéry reprend le titre du livre « Servitude et grandeur de l’aviation » de Maurice Bourdet dont il a écrit la préface et relate des anecdotes vécues.

Souvenirs de Mauritanie, dans Marianne n°77, 11 avril 1934

Saint-Exupéry raconte la conversation entre Gager, un colon français qui habite le Sud marocain et le vieux Caïd de la région. Cet article est repris dans le chapitre VI « Dans le désert » de Terre des hommes et dans Air France Revue en 1935.

Le 14e salon de l'aviation,dans Marianne n°109, 21 novembre 1934

Mermoz, pilote de ligne, dans Marianne n°146, 7 août 1935

Voir les articles consacrés à Mermoz

A Jean Mermoz… dans Marianne, 16 décembre 1936

Voir les articles consacrés à Mermoz

Le pilote et les puissances naturelles, dans Marianne n°356, 16 août 1939

Anne Lindbergh, dans Marianne n°357, 23 août 1939

Un revolver dans la poche d’Al Capone acquiert un potentiel dont il est dépourvu s’il appartient à un vieux philosophe.

 

L’aviation est bien autre chose qu’un sport.

 

Quelle belle grimace il dut réussir pour épouvanter un guerrier maure.

 

Ce silence mûrissait quelque chose.

 

C’était la belle époque de l’Aéropostale. D’un bout à l’autre du continent américain, nous lancions des lignes comme on lance des ponts.

 

« Vous êtes le progrès dont nous serons digne… »

 

Sérénité des hommes qui ne se heurtent qu’aux grands problèmes.

 

Les empires s’enfoncent dans le sable. Une civilisation efface l’autre. Les peuples conquis s’assimilent Mais longtemps encore, un signe, un geste, une réplique ressuscitent dans l’homme nouveau l’homme d’autrefois, comme un bas relief exhumé témoigne du temple mort...

 

L’homme – avant tout – c’est un langage.

 

Nous tous qui gardons la nostalgie des îles où le commerce n’était pas inventé, où les besognes mécaniques et le langage d’affaires n’absorbaient pas les trois quarts de la vie, nous respirons mieux, nous écoutons passer des hommes qui ont des soucis d’hommes…

 

Un homme, s’il prévoit des ennuis, va trouver son père. 

 

Elles étaient belles, ces villes qui dressaient des écoles et ne possédaient pas encore de cimetière

 

Elle n’opposait pas la vie admirable à la maigre vertu

Michel Gall : 25000 kilomètres pour retrouver Saint Ex, Paris Match n° 790, 1964 [références aux personnages évoqués dans « Princesses d’Agrigente»]

 

Michèle Kahn: La Tragédie de l'Emeraude : 15 janvier 1934, Saigon - Paris, Éditions Le Rocher, octobre 2007

 

Saint-Exupéry : Œuvres complètesI, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 1994

 

Antoine de Saint-Exupéry : Terre des hommes, Gallimard, 1939