probablement du petit village de Saint-Exupéry, près d’Ussel qui tire son nom d’Exuperius, évêque de Toulouse. Connu pour avoir repoussé les Vandales en 407, il a érigé une première chapelle sur la tombe de Saint Saturnin, remplacée plus tard par la basilique Saint Sernin.
1
1
L’ascendance paternelle
Jean de Saint-Exupéry, est d'abord officier de dragons, puis par nécessité, entre dans la compagnie d'assurances paternelle qui l'envoie à Lyon. À 33 ans, après avoir « jeté sa gourme », c'est un séduisant et distingué gentilhomme, un beau nom qui a peu de fortune et le goût des plaisirs, bref c'est un vrai « chevalier français ». Chez une lointaine parente, la comtesse de Tricaud, il rencontre Marie de Fonscolombe, fraîchement sortie du Sacré-Coeur de Lyon où elle a été élevée, arrachée à sa Provence natale. Il l’épouse le 8 juin 1896 et le couple s’installe à Lyon, à deux pas de la place Bellecour ...
1
2

Héritiers d’une famille de riches drapiers aixois, les Boyer acquièrent en 1715 la terre de Fonscolombe, au bord de la Durance, où ils construisent un élégant château. En 1741, Honoré Boyer est anobli par charge de conseiller secrétaire du roi. Admis dans le Second Ordre, les Boyer de Fonscolombe achètent des charges au Parlement, des compagnies dans les régiments, et suivent leurs goûts des arts.

 

2
1
L’ascendance maternelle
Mariée à Jean de Saint-Exupéry, Marie demeure à Lyon et mène la vie des jeunes femmes de son époque et de son milieu. En sept ans de mariage, cinq enfants se succèdent : Marie-Madeleine (1897), Simone (1898), Antoine (1900), François (1902), Gabrielle (1903). Au cours de l'été 1904, elle devient subitement veuve et ne se remariera jamais. Les premiers temps de son veuvage, elle réside à la Mole, auprès de ses parents, puis s'installe à Lyon chez Tante Tricaud. Mais elle ne se fixe nulle part et multiplie les séjours chez ses parents ...
2
2
Les enfants Saint-Exupéry grandissent ensemble et un lien indissoluble se crée au fur et à mesure des jeux et des années.
 
Moins agitée que ses frères et sœurs, Marie-Madeleine s’amuse avec des puzzles, des albums de cartes postales, constitue des herbiers et nourrit les oiseaux. Elle prend du plaisir à peindre et à jouer de la musique.
3
1
Entre frères et soeurs

Au dire réprobateur de sa sœur aînée, Simone ne prend rien au sérieux. Toujours gaie, elle pleure pourtant quand les dahlias gèlent où lorsque le petit chat est mort. Elle écrit et compose des journaux illustrés. C’est elle qui nomme son frère Antoine Le Roi soleil, à cause de ses cheveux blonds. Après des études secondaires, Simone fait l’école des Chartes et travaille comme paléographe en France et en Indochine où Antoine lui rend visite en 1934.

3
3

Turbulent et désordonné, Antoine règne en maître sur la fratrie. Il invente continuellement des jeux en exigeant des autres de s’y soumettre. Très attaché à sa mère, il l’attend le soir pour être embrassé avant de s’endormir et souffre quand elle manque à cette obligation. Il met en scène des courtes pièces où il fait jouer son frère, ses sœurs et d’autres enfants, se montrant lui-même un surprenant acteur. Il écrit des vers qu’il récite et il se fâche quand on ne l’écoute pas avec attention. Il fait preuve d’une étonnante curiosité pour les moteurs, les trains et les engins volants.

3
4

Compagnon de jeu d’Antoine, ils se disputent souvent et se réconcilient aussitôt. Ils parlent moteurs, aéroplanes et chemins de fer. Très doué pour les mathématiques et la musique, il étudie le violoncelle. Il est, avec Antoine, élève au collège Sainte-Croix au Mans, puis interne à Saint-Jean à Fribourg. C’est là qu’il tombe malade. Atteint d’un rhumatisme au cœur il dépérit doucement et s’éteint à l’âge de quinze ans. Il rédige un testament, laissant à son frère sa bicyclette et une carabine.

3
5
Gabrielle est la sœur cadette d'Antoine de Saint-Exupéry. Têtue, Didi peut pleurer des heures et ne renonce jamais à une idée. Antoine l’affectionne particulièrement. Elle seule peut pénétrer dans sa chambre et faire un peu de rangement.
3
6

Louis est né la même année qu’Antoine et sont tous deux pensionnaires à la villa Saint-Jean à Fribourg où ils deviennent de véritables amis. Antoine admire chez Louis son intelligence, son cœur et son sens du devoir. Il l’appelle affectueusement Bonvie.

 

Les enfants du comte et de la comtesse de Bonnevie de Poignat sont les voisins lyonnais et les camarades de jeu des enfants Saint-Exupéry. La fille aînée Régine s’entend très bien avec Simone.

 

1
0
Ses copains d’écoles

D’origine lyonnaise, Charles se lie d’amitié avec Antoine à la villa Saint-Jean à Fribourg. Antoine aime sa discrétion et son euphorie, toujours prêt à un canular.

 

1
1

Antoine et Henry se rencontrent en 1918 au lycée Saint-Louis à Paris où dès les premiers jours de classe, il prend sa défense dans une dispute d’écoliers. Antoine l’appelle Eusebio.

 

1
2

Antoine de Saint-Exupéry fait sa connaissance à la villa Saint-Jean à Fribourg. C’est un jeune homme d’une grande sensibilité qui aime la musique et la littérature.

 

1
3

Bertrand de Saussine du Pont de Gault fait partie de la bande de copains du lycée Saint-Louis à Paris qui prépare l’entrée à Navale.

 

1
4

Bernard Lamotte suit les cours de l’École des Beaux-Arts où il rencontre Antoine de Saint-Exupéry en 1920. Le jeune artiste rend visite à Antoine dans sa petite chambre attenante à l’appartement de sa cousine Yvonne de Lestrange rue Malaquais pour peindre de ses fenêtres la Seine et le Louvre. Il fait aussi des croquis d’Antoine qui écrit dans son lit, enveloppé dans une robe de chambre.

 

1
5

Henri Guillaumet, pilote mythique de l’Aéropostale, a ouvert des voies aériennes dans les Andes, l’Atlantique Sud puis l’Atlantique Nord. Ami intime, Antoine de Saint-Exupéry, lui dédie son livre Terre des hommes.

 

2
1
Ses camarades aviateurs

Héros de l’air, Jean Mermoz accomplit de nombreux exploits qui lui confèrent un important prestige. Engagé en 1924 par la compagnie Latécoère, il assure la liaison postale vers l’Afrique puis en Amérique du Sud.

 

Échoué dans le désert marocain en 1926, Jean Mermoz est prisonnier des Maures puis libéré contre rançon.

 

2
2

Homme de légende, Didier Daurat incarne l’esprit du courrier de la compagnie Latécoère. En qualité de chef d’exploitation, il engage, en octobre 1926, Antoine de Saint-Exupéry qui s’en inspire pour construire plusieurs personnages littéraires.

 

2
3

Jean Escot rencontre Antoine de Saint-Exupéry durant son service militaire à Strasbourg. Ils se retrouvent à l’école d’Avord où ils suivent les cours d’élèves officiers de réserve (E.O.R).

 

Là, ils font la connaissance de Larrouy, un novice dominicain, qui les impressionne avec des expériences d’hypnotisme. Il organise des séances où il endort un camarade, le fait rire sur commande, ordonne des gestes à distances… Tous tentent l’expérience ! Antoine s’y essaye et choisi comme cobaye son inséparable camarade Jean, mais sans succès.

 

2
4

La rencontre entre ces deux célébrités de l’aviation, Charles Lindbergh réputé pour ses exploits de pilote et Antoine de Saint-Exupéry connu pour avoir donné une expression littéraire exceptionnelle à cette aventure du début du XXe siècle, a lieu en 1939, grâce à Anne Morrow Lindbergh.

 

2
5
Fils d’un diplomate de haut rang, Jean-Marie Conty rejoint l’Aéropostale en 1927. Il rencontre Antoine de Saint-Exupéry (engagé un an plus tôt) au Roi de la Bière, un café de Casablanca fréquenté par les pilotes. Il devient son partenaire aux échecs et à la fin de la troisième partie, désireux d’avoir son avis, l’auteur en profite pour lui lire de longs passages de son manuscrit Courrier Sud.
 
De retour en France, ils se voient de temps en temps. Jean-Marie est devenu chargé de mission à Air France pour l’Iran, la Chine et l’URSS.
2
6

Personnage héroïque de Pilote de guerre, Jean Israël devient le plus célèbre pilote juif français. Antoine de Saint-Exupéry fait sa connaissance en décembre 1939, alors qu’il rejoint l’escadrille de La Hache basée à Orconte, en Champagne-Ardenne.

 

2
7

Secrétaire de rédaction de la revue littéraireLe Navire d’argent, Jean Prévost révèle Saint-Exupéry au public en publiant son premier texte L’Aviateur en avril 1926.

 

3
1
Ses amitiés littéraires

Mondain et toujours à la recherche de nouveaux talents et de nouveaux disciples, André Gide fréquente les salons parisiens dont celui d’Yvonne de Lestrange qui l’invite aussi, dans son château de Chitré. Elle lui recommande chaleureusement son cousin Antoine de Saint-Exupéry qui s’essaye à l’écriture.

 

3
2

Le journaliste René Delange présente Léon Werth à Antoine de Saint-Exupéry qui vient de recevoir le prix Femina pour Vol de nuit en 1931. Une grande amitié lie aussitôt les deux hommes. Saint-Exupéry qui a admiré Clavel soldat (un violent réquisitoire contre la guerre paru en 1919) dédiera Le Petit Prince à « Léon Werth quant il était petit garçon ».

 

3
3

C’est au Maroc, en 1931, que Joseph Kessel fait la connaissance d’Antoine de Saint-Exupéry alors affecté au transport de nuit sur la ligne Casablanca-Port-Etienne. Kessel, a entendu parler de ses exploits en tant que chef d’escale à Cap Juby. Auteur de Courrier Sud, Saint-Exupéry s’attache à décrire la vie des pilotes, comme Kessel autrefois.

 

3
4

« J’ai connu beaucoup le cher Tonio ; il fait presque partie de ma jeunesse de Paris ; je veux parler de la seconde, celle qui commence en 1924 avec l’aviation vraie. Enfin, je pourrai dire avec lui : de ce temps-là »

 

3
5

À la suggestion de Gaston Gallimard, en avril 1929, Antoine de Saint-Exupéry rend visite à André Beucler et lui sollicite une préface pour Courrier Sud. Il accepte, mais regrettera par la suite d’avoir mis l’accent sur l’aviateur et de n’avoir pas suffisamment insisté sur les qualités littéraires du roman.

 

André Beucler fait ses premiers pas dans la presse lorsqu’il est remarqué par Gaston Gallimard qui publie en 1925 son premier livre La ville anonyme. Très vite, il devient un journaliste réputé, un auteur à succès et un scénariste bien payé.

3
6

Lewis Galantière est présenté à Antoine de Saint-Exupéry par les Éditions Reynal & Hitchcock à New York, en 1938. Il est chargé d’une part de l’aider à réunir les chapitres (en fait des articles déjà publiés) en un volume unitaire, d’autre part d’écrire la version anglaise de Terre des Hommes  qui sera publiée sous le titre Wind, Sand and Stars.

 

3
8
Antoine baigne dans un univers féminin dés sa tendre enfance. Outre sa mère et ses sœurs, il y a Paula Hentschel, la gouvernante autrichienne engagée par Marie de Saint-Exupéry pour s’occuper de ses cinq enfants.
1
1
Famille et proches

Jean de Saint-Exupéry décédé en 1904, Marie Saint-Exupéry  et les enfants sont recueillis par la bienfaitrice Tante Tricaud et le personnel qui entoure une femme de son rang. Madame la comtesse est assistée d’une femme de chambre Noémie et d’une gouvernante Marguerite.

 

Noémie, diteNana

1
2

Cousine éloignée de sa mère, Yvonne de Lestrange loge Antoine lorsqu’il arrive à Paris pour préparer l’entrée à l’École Navale. Elle aime réunir dans son salon parisien, à son château de Chitré et dans sa villa de la Côte d’Azur, les personnalités les plus prestigieuses. Antoine croise des célébrités qui lui montrent de la bienveillance, ainsi il envisage pour la première fois une carrière littéraire.

 

1
3

Odette est la partenaire de danse d’Antoine qui se montre particulièrement maladroit à cet exercice. Antoine est amoureux d’Odette et lui écrit des poèmes.

 

Fille d’une famille d’aristocrates de la Sarthe, Odette de Sinety habite le château de Passay, à Sillé-le-Philippe. Ses frères fréquentent le collège de Sainte-Croix au Mans, où ils font la connaissance d’Antoine, alors âgé de douze ans. Il est invité au château où les enfants prennent des leçons de danse. En 1920, Odette de Sinety épouse Serge Fradin de Belabre dont elle a deux enfants.

2
1
Amours muses et confidentes

Bertrand de Saussine présente sa sœur Renée à Antoine de Saint-Exupéry, condisciple au lycée Saint-Louis. Elle devient sa confidente et dira de lui :

« Son corps d’athlète, sa figure de Gilles de Watteau surgissaient, s’évanouissaient dans l’ombre »

 

2
2

Fille d’une célèbre famille de grenetiers, Louise de Vilmorin est le premier grand amour d’Antoine de Saint-Exupéry et devient sa fiancée. Louise initie le Club GB (Groupe Bossuet) - une société humoristique - dont son frère Olivier est un des membres fondateurs. Pour sa part, Antoine reçoit le titre de Grand poète sentimental et comique.

 

2
3
À la fin de l'été 1930 lors d’une réception à l’Alliance française de Buenos Aires, l'écrivain Benjamin Crémieux présente Consuelo Suncin à Antoine de Saint-Exupéry, alors chef de l’Aéropostale en Argentine. C’est le coup de foudre !
Saint-Exupéry aurait fait des remarques sur sa petite taille et pour se faire pardonner, l’aurait invité à faire un tour en avion. Pendant le vol, il lui aurait demandé de l’embrasser, ce qu’elle aurait fait bien qu’elle le trouvât trop laid.
 
Consuelo Suncin de Sandoval est née à Arménia, au Salvador en 1901.
3
1

Antoine de Saint-Exupéry rencontre Hélène (Nelly) de Vogüé en 1929 chez Louise de Vilmorin dont elle est une amie. Il a sur lui les épreuves de son livre Courrier Sud qu’il lui confie et lui demande de lui faire part de ses observations. Elle est flattée et impressionnée par l’attention que lui accorde l’écrivain. Elle le croise par la suite dans les salons qu’elle fréquente et où il fait des apparitions lorsqu’il est à Paris.

 

3
2

Beauté triste, excentrique et mondaine, Natalie Paley est princesse Romanoff. Saint-Exupéry est charmé par cette femme à la grâce mystérieuse et à l’étrange destin. Elle devient sa confidente, le temps de quelques lettres.

 

3
3

Annabella incarne le personnage d’Anne-Marie, le film réalisé en 1935 par Raymond Bernard d’après le scénario d’Antoine de Saint-Exupéry.

 

3
4

Formidable chef d’orchestre et professeur, Nadia Boulanger est présentée à Antoine de Saint-Exupéry en 1938 par Nelly de Vogüé.

 

À Paris, Saint-Exupéry lui rend parfois visite à son domicile au 36 rue Ballu dans le IXème arrondissement qu’elle partage avec sa sœur Lili (Devenu N° 3 place Lili Boulanger du prénom de sa sœur).

 

3
5

Antoine de Saint-Exupéry rencontre Sylvia Hamilton, une jeune journaliste new yorkaise au début de l’année 1942, grâce à son traducteur Lewis Galantière, dont elle est une amie. Antoine ne parle pas anglais, elle ne parle pas le français.

 

3
6

Les premières lectures d’Antoine de Saint-Exupéry remontent à l’enfance. À l’heure du coucher, sa mère raconte des histoires saintes et lit des contes à ses enfants. Pour son sixième anniversaire, elle offre à Antoine Histoires vécues, un livre illustré sur la forêt vierge montrant un boa avalant un fauve. Puis, elle lui apprend à déchiffrer les lettres. Vers 13 ans, bon en latin, il traduit en cachette Jules César pour savoir comment fonctionnent les machines de guerre romaines.

 

1
1
Les écrits de jeunesse (1909-1925)

Les premières tentatives littéraires d’Antoine de Saint-Exupéry datent de ses années de collégien à Notre-Dame de Sainte-Croix du Mans. Amusé par le  jeu de rimes, il compose de petits poèmes maladroits qui témoignent de sa facilité à manipuler la langue. C’est aussi une façon convenable d’exprimer ses sentiments aux jeunes filles qu’il rencontre. Son activité littéraire dilettante continue de plus belle pendant les années de service militaire à Strasbourg, puis à Casablanca.

1
2

Les signes d’une vocation littéraire naissante d’Antoine de Saint-Exupéry se manifestent également dans ses lettres. Enfant, il entame une correspondance avec sa mère puis avec ses amis.

 

1
3
Au début des années 1920, Antoine de Saint-Exupéry semble avoir pour la première fois envie d’écrire une œuvre littéraire dans le vrai sens du mot. Sous le coup de la rupture de ses fiançailles avec Louise de Vilmorin en 1923, il commence la rédaction d’un texte. Son histoire fait l’apologie de l’aviateur qui met en danger sa vie pour accéder à des vérités plus fortes que celles de la morale commune, bourgeoise.
2
1
Les débuts littéraires (1926 – 1929)

André Gide lit le manuscrit de Courrier Sud dont il parle dans des termes très élogieux à Jean Paulhan. L’écrivain suggère à Jean Paulhan de publier les bonnes feuilles dans La Nouvelle Revue Française dont il a pris la direction depuis le décès de Jacques Rivière en 1925.

 

2
2

Antoine de Saint-Exupéry commence la rédaction d’un nouveau livre à Buenos Aires. Nommé chef d’exploitation de la filiale de l’Aéropostale en Amérique du Sud, il vit en Argentine depuis octobre 1929. Il écrit en vol, au restaurant, dans des night-clubs, aux terrasses des cafés, sur ses genoux dans les halls d’hôtels des villes où il se rend pour les besoins de son poste. Lorsqu’il revient en France en février 1931, il a dans ses bagages le manuscrit de son roman Vol de nuit.

 

3
1
La reconnaissance (1930 – 1939)
Sélectionné pour les deux principaux prix littéraires français, Vol de nuit n’obtient pas le Goncourt mais Le Femina en décembre 1931. L’attribution du Prix Femina à un auteur considéré comme un dilettante en littérature et qui fait son fonds de commerce de son activité d’aviateur suscite des jalousies et des inimités.
 
Elles s’expriment avec violence dans la presse, si favorable au moment de la publication du livre. On reproche à l’auteur son mysticisme et un style précieux et compassé.
3
2

À la fois confiant dans une vocation littéraire brillamment confirmée par le prix Femina et désemparés par les attaques dont il est en butte, Antoine de Saint-Exupéry n’envisage pas de nouveau livre, plutôt attiré par le cinéma. Il se laisse convaincre de donner à la presse des articles susceptibles d’améliorer ses finances catastrophiques. Son premier article Pilote de ligne parait le 26 octobre 1932 dans le premier numéro de Marianne crée par Gaston Gallimard.

3
3

En janvier 1938, Saint-Exupéry débarque pour la première fois aux États-Unis pour tenter le raid New York – Terre de feu. Il jouit d’une réputation bien établie outre-Atlantique grâce à la traduction des ses livres Night Flight (Vol de nuit) en 1932 et Southern Mail (Courrier Sud) en 1933. De plus, l’adaptation au cinéma de Night Flight avec Clark Gable dans le rôle principal a été un énorme succès toujours présent dans les esprits.

 

3
4
 
À Paris, Antoine de Saint-Exupéry quitte l’appartement de la place Vauban (Paris 7e) et s’installe seul rue Michel-Ange (Paris 16e). C’est là qu’il corrige les épreuves de son livre et raye le titre Étoiles par grand vent qu’il remplace par Terre des hommes. Le 29 janvier 1939, il est promu Officier de la Légion d'Honneur, au titre de ses qualités littéraires par le ministère de l’Education nationale.
3
6

Le 3 septembre 1939, la France déclare la guerre à l’Allemagne. Antoine de Saint-Exupéry est mobilisé et affecté au bataillon de l’air 101, à Toulouse-Francazal. Mais cette situation à l’arrière ne lui convient pas. Il multiplie les interventions auprès du général René Davet et du ministre de l’Air Guy La Chambre, et obtient une affectation au sein du groupe de reconnaissance 2/33 basé à Orconte, en Champagne-Ardenne.

 

5
1
Les années de guerre (1939-1944)

Le 22 juin 1940, l’armistice est signé à Rethondes. Une ligne de démarcation sépare la France en une zone libre et une zone occupée sous administration allemande. Les colonies restent sous l’autorité du gouvernement français installé à Vichy.

 

5
2

À New York, Antoine de Saint-Exupéry retrouve son ami Bernard Lamotte dans son atelier de la 52e rue. Son arrivée est célébrée le 15 janvier 1941 par un banquet à l’hôtel Astor, où Elmer Davies (futur directeur de l’United States Office of War Information) lui remet le prix de l’American Booksellers Association (avec un an de retard) pour Wind Sand and Stars.

 

5
3

Ses éditeurs américains recrutent Marie Mac Bride, secrétaire originaire de Lyon, à qui Antoine de Saint-Exupéry dicte les notes qu’il a prises la nuit sur des petits carnets. Puis, il achète un dictaphone et s’enregistre pendant ses insomnies. Le soir, il reçoit la société française à New York.

 

5
4

Son éditeur américain Eugene Reynal, à moins que ce ne soit son épouse Elisabeth, suggère à Antoine de Saint-Exupéry d’écrire un conte pour enfants, l’histoire du petit bonhomme qu’il n’arrête pas de dessiner partout. Ce texte de dimensions réduites pourrait être publié pour les fêtes de Noël 1942.

 

5
5

Antoine de Saint-Exupéry a emporté avec lui en Amérique le manuscrit 33 Jours de son ami Léon Werth. Il cherche à le publié et obtient l’accord des éditions Brentano’s qui ont même versé une avance à l’auteur, retenu en France. En février 1942, Saint-Exupéry écrit un avant-propos au livre mais pour des raisons inconnues l’éditeur américain renonce à ce projet. Il décide de publier séparément sa préface et apporte les modifications nécessaires pour que son texte puisse fonctionner de manière indépendante.

5
6

Arrivé en mai 1943 à Alger, Antoine de Saint-Exupéry intègre le groupe 2/33. Mais en août 1943, il est interdit de vol par les autorités militaires américaines. Hébergé par son ami le docteur Georges Pelissier, il travaille à son livre de réflexions, dont il a entamé l’écriture des premières pages en 1936. À ceux qui l’interrogent sur la date de parution de cette œuvre, il répond en riant : « je n’aurai jamais fini… C’est mon œuvre posthume ».

 

5
7

Antoine de Saint-Exupéry vole pour la première fois en juillet 1912 dans un Berthaud-Wroblewski, piloté par Gabriel Wroblewki lui-même. Malgré l'interdiction de sa mère, il reçoit son baptême de l'air à Ambérieu, sur le champ d’aviation de Bellièvre, tout prêt de Saint-Maurice-de-Rémens où il passe ses vacances.

 

1
1
Les débuts du pilote

Lorsqu’en 1921, Antoine de Saint-Exupéry doit effectuer son service militaire, il choisit de la faire dans une unité d’aviation. Le 9 avril 1921, il est incorporé au 2e régiment de Strasbourg, à la Section des Ouvriers d'Aviation. Appuyé par certains officiers, il est autorisé à prendre en privé des leçons de pilotage pour préparer son brevet civil.

 

1
2

Ayant obtenu son brevet civil, Antoine de Saint-Exupéry peut maintenant recevoir une formation de pilote militaire. Elle lui est dispensée au 37e régiment d’aviation cantonné au Maroc, dans les environs de Casablanca où il est muté le 2 août 1921.

 

1
3

De retour du Maroc où il a obtenu son brevet de pilote militaire, Antoine de Saint-Exupéry est dirigé sur Istres (Bouches-du-Rhône) où il s’entraîne sur un vieil avion Caudron G3. Le 5 février 1922, il est nommé Caporal.

 

1
4

À la fin du stage, Antoine de Saint-Exupéry est assez bien placé pour choisir son affectation au 34e Régiment d’aviation au Bourget. Il vole sur Caudron C59 et sur Nieuport 29 « l’avion le plus rapide des temps modernes ». Avec des anciens de Bossuet, ils fréquentent les Vilmorin et fait la cour à Louise.

 

1
5

Sur recommandation d’un ami de la famille, le général Barès, Antoine de Saint-Exupéry est engagé par la Compagnie aérienne française (C.A.F.) en 1924. La compagnie propose des baptêmes de l’air ou des tours d’une demi-heure au-dessus de Paris. Il vole peu et il est mal payé.

 

2
1
Les compagnies aériennes

En 1926, Antoine de Saint-Exupéry est recruté par Didier Daurat à Toulouse Montaudran. Ce jour là, il fait son entrée à la Compagnie Générale d’Entreprise Aéronautique (C.G.E.A.), dirigée par Pierre-Georges Latécoère, Didier Daurat et Beppo de Massimi. Enfin,il rejoint la famille des pilotes parmi lesquels Jean Mermoz et Henri Guillaumet !

 

2
2

En avril 1927, P-G Latécoère cède sa compagnie à Marcel Bouilloux-Lafont, investisseur français installé en Argentine. La C.G.E.A. est rebaptisée Compagnie Générale Aéropostale.

Chef d’escale à Cap Juby (1927 – 1928)

2
3

Le 12 octobre 1929, . Antoine de Saint-Exupéry prend ses fonctions de chef d’exploitation de l’Aeroposta Argentina à Buenos Aires où il retrouve ses camarades Marcel Reine, Henri Guillaumet et Jean Mermoz. Il a pour mission d’assurer le bon fonctionnement des lignes déjà existantes vers Santiago de Chili, Asunción et Rio de Janeiro, de gérer le personnel et l’équipement, et d’ouvrir de nouvelles lignes.

 

Ouverture de lignes en Patagonie et en Terre de feu

2
4

Saint-Exupéry rentre en France en février 1931. À la suite d'un scandale politico-financier, l'Aéropostale est mise en liquidation judiciaire en juin 1931. La compagnie licencie une partie du personnel et supprime le service sur cinq lignes. Solidaire de Didier Daurat et de Beppo de Massimi, Saint-Exupéry ne retourne pas en Amérique du Sud. Il est affecté au transport de nuit entre Casablanca et Port-Etienne.

 

2
5

Antoine de Saint-Exupéry adresse sa candidature à Air France en 1933, mais elle est refusée. Une année plus tard, ayant besoin de se faire connaître et de s’offrir du prestige, la nouvelle compagnie entend profiter de la notoriété d’Antoine de Saint-Exupéry. En avril 1934, il entre au service de la propagande (service de presse) d’Air France alors dirigé par Jean Chitry. il participe en tant que conseiller à la réalisation de films promotionnels, se charge des relations avec la presse, anime des conférences et rédiges quelques articles pour la revue Air France.

 

2
6

En 1935, Antoine de Saint-Exupéry fait l’acquisition d’un Caudron Simoun modèle C630. En décembre 1935, il se lance dans le raid Paris-Saigon et tente de battre le record d’André Japy. En 1938, il renouvelle l’aventure et tente le raid New-York-Terre de Feu sur son nouveau Simoun modèle C635.

 

4
1
LES RAIDS EN SIMOUN (1935-1938)

Avec la prime d’assurance destinée à le dédommager de la perte de son avion échoué dans le désert de Lybie, Antoine de Saint-Exupéry s’achète en 1936 un deuxième Simoun modèle C635. En janvier 1938, il décide de tenter un nouveau raid qui doit relier New-York à la Terre de Feu. Accompagné du fidèle André Prévot, il embarque à bord du paquebot Ile de France emportant le Simoun démonté.

 

4
2

Dans les jours qui suivent la déclaration de guerre de la France à l’Allemagne le 3 septembre 1939, Antoine de Saint-Exupéry est mobilisé. Il est affecté à la base de Toulouse-Francazal dans une unité de bombardiers où il doit suivre des cours de formation. Cette situation à l'arrière lui déplaît : il veut voler.

8
1
LE PILOTE MILITAIRE (1939-1944)

Le 1er avril 1943, Saint-Exupéry désespéré de ne pas servir son pays, obtient de la mission Béthouart un ordre de mobilisation. Ses amis tentent de le faire changer d'avis mais le 4 mai 1943, après un départ précipité, il débarque à Alger où l'attend Georges Pélissier.

 

8
3

Marie de Fonscolombe avait été élevée par son père dans l’amour de la musique, du chant et du dessin. Elle insuffle le même goût des beaux-arts à ses enfants. Antoine de Saint-Exupéry remplit ses cahiers d’écolier de gribouillis, illustre avec application ses poèmes et accompagne ses lettres de caricatures. Au fil des années, cette façon de remplir des temps morts, de libérer son esprit en occupant sa main devient une habitude.

1
2
LE DESSIN

À la table d’un bistrot, sur les serviettes et les nappes en papier des restaurants, Saint-Exupéry s’amuse à esquisser des caricatures sur les lettres qu’il adresse à ses amis et à sa famille. Comiques ou satiriques, ces caricatures parodient sa vie de représentant de commerce et  les scènes de la vie bourgeoise des provinces qu’il sillonne.

 

1
4

Parallèlement aux caricatures, Antoine de Saint-Exupéry dessine de véritables portraits sur des carnets ou des feuilles volantes. Il dessine d’après nature ses camarades du service militaire dans le carnet de Casablanca. À force de pratique, ses portraits réels ou imaginaires, sont de plus en plus stylisés. En quelques traits, il traduit des émotions, compose des caractères, campe des personnages. Peu importe la technique employée, il utilise avec une même habileté la plume et l’encre, les crayons, la mine de plomb, le pastel, la gouache, le lavis et l’aquarelle.

 

1
5

À travers le dessin, Antoine de Saint-Exupéry donne forme à son imaginaire. Il trouve dans ce mode d’expression, un moyen de traduire avec justesse, des sentiments, des impressions, des idées, des notions plus ou moins abstraites, peut-être mieux qu’il ne le fasse avec des mots. Ainsi, il enfante tout un bestiaire qui peuple les quittances et les pages de ses agendas. Toute une flore se met à pousser dans les marges de ses manuscrits et sur les cartes d’aviation.

 

1
5

Antoine de Saint-Exupéry appartient à une famille provençale de musiciens. Son arrière grand-père, Emmanuel de Fonscolombe avait été maître de chapelle à Aix-en-Provence et compositeur. Son grand-père, Charles de Fonscolombe initie ses enfants au solfège et au chant. Sa mère perpétue cette tradition et fait venir une fois par semaine au château de Saint-Maurice, Anne-Marie Poncet. Fille du directeur de l’opéra de Lyon, Mlle Poncet enseigne la musique aux enfants. Antoine fait du violon, sans avoir le talent de son frère François. Ses sœurs étudient le piano et le chant.

 

3
2
LA MUSIQUE

La musique, Antoine de Saint-Exupéry aime l’écouter. Celle « magnifique » d’un piano mécanique dans un bar d’Alicante. Celle des disques qu’il écoute sur son phonographe, de vieux airs « trop doux, trop tendres » qui lui rappellent des souvenirs d’enfance, des airs populaires qui lui évoquent « de vieux bahuts bressans ».

3
3

Antoine de Saint-Exupéry découvre le cinéma quelques années après l’aviation. Spectateur exigeant, il est attentif à la structure de l’histoire et au jeu des acteurs.Il estime tant le cinéma, qu’il exige le sérieux et la vraisemblance des œuvres de fiction. Il n’aime pas « les sentiments truqués, sans continuité souterraine ». Le cinéma, tout comme l’aviation, offre un angle de vue différent sur le monde. Cette forme d’expression le séduit et lui ouvre de nouvelles perspectives créatrices et lucratives.

 

4
2
LE CINÉMA
La toute jeune compagnie Air France entend profiter du succès littéraires d’un ancien pilote pour se faire connaître et renforcer son image de marque. En 1934, elle engage Antoine de Saint-Exupéry au service de la propagande (service de presse) alors dirigé par Jean Chitry.
4
4

Au début du XXe siècle, l’Industrie se développe rapidement en France et Antoine de Saint-Exupéry est dés l’enfance un spectateur curieux des progrès techniques. Tout l’attire, les automobiles et les locomotives à vapeurs, les moteurs à explosion et par-dessus tout, les engins volants. Adulte, il est tout aussi passionné par les nouvelles applications possibles de la Science et dépose des brevets d’inventions. Pendant ses vacances à Saint-Maurice, Antoine de Saint-Exupéry âgé de 8 ans, dessine les plans d’une bicyclette volante à moteur.

1
2
LES INVENTIONS

Devenu pilote, Antoine de Saint-Exupéry cherche des solutions techniques aux problèmes qu’il rencontre quotidiennement pendant ses missions. Il remplit des cahiers avec des notes, des calculs et des dessins. Lorsqu’il lui semble avoir une réponse satisfaisante, il met ses idées au propre et dépose des brevets.

 

1
3

Antoine de Saint-Exupéry a l’avantage de posséder depuis sa préparation au concours d’entrée à Navale une approche des mathématiques qui lui permet de suivre un discours inaccessible aux non initiés.

2
1
LES MATHÉMATIQUES ET LA PHYSIQUE

Preuve supplémentaire de son goût des mathématiques qui est pour lui un exercice de l’esprit, Antoine de Saint-Exupéry est l’auteur d’un Problème du Pharaon. Il établi les termes de ce problème en 1935, à la suite d’un voyage en Egypte. Les pages consacrées à ce problème sont publiées en 1957 par les éditions Dynamo en une plaquette tirée à quelques dizaines d’exemplaires devenues très rares.

 

Voici les termes du problème :

2
2